Accueil / Actualités / Actu Maroc / Chichaoua : La culture de la pastèque génère plus de 300 MDH
Chichaoua : La culture de la pastèque génère plus de 300 MDH

Chichaoua : La culture de la pastèque génère plus de 300 MDH

La culture de la pastèque génère plus de 300 MDH de chiffre d’affaires à Chichaoua.

Très prisée en Europe, notamment en Espagne et en France, la pastèque marocaine constitue une collation saine et acalorique surtout en période d’été. Cultivée en grande partie dans la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, dans le Souss-Massa et dans le Gharb, elle revêt une importance socio-économique indubitable au vu du chiffre d’affaires généré et du nombre de populations qui dépend de cette culture, surtout dans la province de Chichaoua.

La culture de la pastèque s’est ancrée dans les traditions de Marrakech-Safi avec une superficie globale de 4.450 ha et une production annuelle de 165.050 tonnes, majoritairement concentrées dans la province de Chichaoua, qui abrite à elle seule, 3.600 ha et une production annuelle de 123.000 tonnes.

Grace aux efforts du Plan Maroc Vert, elle génère, au niveau de la province, près de 300 millions de dirhams (MDH) de chiffre d’affaires, un investissement de 300 MDH mais également offre plus de 180.000 journées de travail, si on s’en tient aux données de la Direction Provinciale de l’Agriculture (DPA), rapportées par la MAP.

Lire aussi : La pastèque marocaine est dans le top 7 à l’export et figure parmi les plus chères au monde

Ceci vise à y baisser le taux de chômage, à améliorer les revenus des agriculteurs, à renforcer la qualité de la production et enfin, à garantir l’économie d’eau. Concernant ce dernier aspect, la province a opté pour de nouvelles méthodes d’irrigation pouvant permettre d’économiser 450.000 mètres cubes d’eau par an.

Parmi les autres provinces de Marrakech-Safi productrices de pastèques, on note aussi, El Kelaâ des Sraghna avec 400 ha et une production de 17.600 tonnes, la préfecture de Marrakech (300 ha-13.350 tonnes), Youssoufia (90 ha et 3.900 tonnes), Rehamna (60 ha-2.400 tonnes), Safi (60 ha, 3.000 tonnes), et la province d’Al Haouz (40 ha et 1.800 tonnes).

Regardez aussi

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : sensibilisation des agriculteurs au Covid-19

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : sensibilisation des agriculteurs au Covid-19

Cette campagne de sensibilisation anti-Covid-19 a pour objectif de préserver la santé des travailleurs agricoles. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *