Accueil / Actualités / Actu internationales / Des chambres en atmosphères contrôlée ultramodernes !
image_not_found

Des chambres en atmosphères contrôlée ultramodernes !

Ces chambres permettent de conserver les produits jusqu’à ce que les conditions du marché soient optimales.

Une nouvelle technologie transforme les chambres froides en chambres à atmosphère contrôlée ultramodernes, afin d’aider les producteurs à tirer le meilleur parti de leurs cultures.

Il ne s’agit pas uniquement de refroidir les fruits, mais de contrôler les conditions de l’air dans la chambre froide, et ce afin de conserver les produits jusqu’à ce que les conditions du marché soient optimales, indique freshplaza.fr. Cela peut arriver à n’importe quel moment au cours des 12 mois suivant la récolte.

Le système permet de suspendre le vieillissement du fruit. « Les fruits respirent de la même façon que nous, aspirant de l’oxygène et expulsant du CO2. En gérant ces deux éléments avec précaution, nous pouvons les mettre dans un état d’hibernation », déclare Tony McKenna de Hillmac Electrical.

Hawke’s Bay est la deuxième région productrice de pommes en Nouvelle-Zélande et son industrie contribue pour plus de 200 millions de dollars au PIB de Hawke’s Bay. Avec plus de 3000 personnes employées dans l’industrie, son succès est important pour toute la région.

Plus de 89 % de la récolte néo-zélandaise est exportée, et trouver le bon moment pour commercialiser les produits sur les marchés étrangers est crucial.

Hillmac a installé 42 chambres en atmosphère contrôlée sur deux sites de la région. « Lorsque vous stockez vos fruits dans votre chambre froide alors qu’ils viennent d’être récoltés, vous pouvez être sûr que, lorsque le meilleur moment sera venu pour les vendre, ils seront dans un état nettement supérieur que s’ils avaient été stockés dans une chambre froide n’utilisant pas l’atmosphère contrôlée ».

Regardez aussi

Espagne veut contrer les exportations du Maroc

L’Espagne veut contrer les exportations du Maroc

L’Espagne a déclaré une guerre commerciale au Maroc, au niveau de l’export. Encore des mesures …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *