Accueil / Actualités / Cultures / Céréales: Le Maroc s’approvisionnera en Russie en 2016-2017
image_not_found

Céréales: Le Maroc s’approvisionnera en Russie en 2016-2017

La multinationale russe Glencore va assurer une partie de l’approvisionnement du Maroc en céréales, fertilisants et aliments pour bétails pour la saison 2016-2017. Elle a conclu un accord avec Copagri, une filiale d’Anouar Invest.

Copagri, la filiale d’Anouar Invest va désormais s’approvisionner chez le russe Glencore. L’accord signé en marge de la visite de Mohammed VI en Russie, consolide la position de Copragri comme premier importateur de céréales, de fertilisants et d’aliments pour bétail au Maroc.

Dans le cadre de la rencontre économique Maroc-Russie, la société Copragri, filiale de la Holding Anouar Invest a signé le 14 mars 2016 à Moscou un protocole d’accord avec la filiale russe de la multinationale Glencore pour consolider sa position de premier importateur de céréales, de fertilisants et d’aliments pour bétail au Maroc.

L’objectif est d’assurer un accès privilégié aux produits russes afin de répondre à la demande  de la campagne 2016-2017. Cet accord permettra à Copragri d’assurer l’approvisionnement du marché à des conditions préférentielles en céréales, fertilisants et aliments pour bétail d’origine russe.

Avec les conditions climatiques difficiles qu’a connues le Maroc cette année, sa production céréalière s’annonce en baisse. Ceci nécessite une augmentation des importations pour couvrir les besoins du royaume sur la fin d’année 2016 et le premier semestre 2017.

Rappelons que Glencore est un leader mondial de production intégrée de matières premières, ayant des activités dans l’ensemble de la chaîne de valeur des métaux et minéraux, énergie et produits agricoles. Présent dans plus de 50 pays via 90 sites, dont la Russie, Glencore emploie environ 160 000 personnes. Copagri est de son côté le principal importateur de blé au Maroc.

Regardez aussi

Maroc production agrumes olives dattes

Maroc : augmentation de la production d’agrumes, d’olives et de dattes

Le Maroc s’attend à une augmentation de la production d’agrumes, d’olives et de dattes. Un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *