×
AgriMaghreb AgriAfriOuest AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Céréales : 15 ans de déclin pour les producteurs européens
Céréales : 15 ans de déclin pour les producteurs européens
Céréales : 15 ans de déclin pour les producteurs européens.

Céréales : 15 ans de déclin pour les producteurs européens

Les perspectives ne sont pas bonnes pour les producteurs céréales dans l’UE.

La situation économique des producteurs de céréales, d’oléagineux et de protéagineux dans l’Union européenne s’est détériorée au cours des quinze dernières années, selon le rapport de situation du COPACOGECA (organisation européenne représentant les producteurs et les coopératives). Les perspectives économiques ne sont pas bonnes.

Le prix du tournesol à haute teneur en acide oléique a baissé de 30% d’une année sur l’autre en Europe du Sud en raison d’une contraction de la demande d’huile de friture due à la fermeture du secteur HORECA et à une baisse du tourisme, selon Agrodigital.

Lire aussi : Blé : Le Maroc est le 10ème plus grand importateur au monde

Les prix des céréales (blé tendre, blé dur, orge, seigle) payés à l’agriculteur sont bas dans de nombreuses régions. Les prix de l’orge au Royaume – Uni sont également bas en raison de la faible demande de l’industrie du malt. Le prix du maïs en Pologne est inférieur à 100 euros / tonne. Le prix du blé dur en Italie est également bas.

Selon le rapport, les droits d’importation de l’UE pour le maïs, le sorgho et le seigle sont nuls depuis le 27 août 2020. Le marché des céréales, des oléagineux et des protéagineux est fortement influencé par de nombreux facteurs tels que les conditions météorologiques, Parité euro / dollar, volume des exportations de pays comme la Russie, l’Ukraine, l’Amérique du Sud, les USA, les importations en provenance de Chine, d’Indonésie, d’Égypte, d’Algérie…

Regardez aussi

M. Arrach nommé Secrétaire général du département de l’Agriculture

M. Arrach nommé Secrétaire général du département de l’Agriculture

Le conseil de gouvernement approuve des propositions de nomination à de hautes fonctions. Le conseil …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *