AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Rungis : La campagne de melon s’avère très compliquée
Melons : Le Maroc maintient sa place de 13ème producteur mondial

Rungis : La campagne de melon s’avère très compliquée

Peut-on parler de campagne catastrophique pour le melon ?

C’est en tout cas ce que soutient ce professionnel de Rungis : « Cette année est une catastrophe pour le melon », clame Mourad Ben Salem, de l’entreprise rungisoise Med’Essor.

« L’année dernière, nous avions 10 palettes pour un camion entier qui arrivaient chaque jour, mais cette année, nous recevons une palette maximum, les bons jours. »

Sécheresse, déclin des surfaces… La plupart des régions productrices sont en déclin cette année. La production espagnole est réduite de moitié, les melons du Maroc ont connu des incidents liés à la logistique, et la production française démarre « très lentement » cette année.

« Certains professionnels ont même complètement cessé de produire des melons et se sont tournés vers d’autres cultures », explique Mourad à Freshplaza, qui espère que des quantités plus importantes arriveront dans les prochains jours.

Dans ce contexte, les prix explosent, atteignant jusqu’à 5 euros (soit 52 dirhams) pour les melons français. « On craignait une arrivée massive de marchandises sur le marché, qui aurait fait chuter les prix, mais au final, toutes les productions du pourtour méditerranéen sont en déclin » soutient Mourad.

Partager

Regardez aussi

sadiki iav 2024

Ouverture de la 3ème édition du Salon de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Le salon de l’IAV Hassan II constitue une plateforme propice de rencontres entre les étudiants, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *