Accueil / Actualités / Actu Maroc / Bienfaits de la nèfle du Japon !
image_not_found

Bienfaits de la nèfle du Japon !

La saison des nèfles ayant commencée, l’occasion est là de déguster ce fruit gorgé de bienfaits pour notre santé !

La nèfle du Japon est le fruit du néflier du Japon (Eriobotrya japonica). Il fait partie de la famille des rosacées. En plus d’avoir un feuillage ornemental très esthétique, il produit des fruits délicieux, à la pulpe juteuse et acidulée.

Étant l’un des premiers fruits à être cultivé sur le continent asiatique, il est originaire de Chine mais a été naturalisé au Japon il y a plus d’un millénaire. Aujourd’hui, il est cultivé dans de nombreuses régions du monde : en Chine, au Japon, au Nord de l’Inde, en Méditerranée, au Brésil, aux USA, en Australie et en Afrique du Sud.

Les fruits et feuilles de nèfle contiennent : pectine (fibre alimentaire), vitamine A, vitamine C et complexe de vitamines B comme la thiamine, la riboflavine, la niacine, la pyridoxine, les folates ou acide folique, ce qui la rend très bénéfique pour la santé humaine.

Les Nèfles du Japon sont aussi une excellente source de minéraux comme le fer, le calcium, le manganèse, le potassium, le phosphore, le zinc, le cuivre et le sélénium. Faible en cholestérol et en calories, les Nèfles du Japon contiennent des acides gras monoinsaturés comme les acides gras oméga-3 et les acides gras oméga-6.

Les puissants antioxydants contenus dans la Nèfle du Japon combattent le stress oxydatif dû aux radicaux libres, qui est l’une des causes principales de la dégénérescence neurologique et de la perte de mémoire.

En 2010, une équipe chinoise a classé le néflier du Japon en seconde position sur 56 plantes utilisées en médecine traditionnelle pour son contenu en antioxydant, indique mangermediterraneen.com.

 

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *