Forum Commentaires: اناعبدواعوني'من'الراشدية'مكاين.لااعانة'لاوالوا'عندي'الارض'درت'البيرولاغراس..صاوبت.الملفات.باكمالها.والرخص.منذ12السنة..سير..اجي..من.ارفود..الى.الراشدية..ولاحيات.لمن.تنادي..بجهتناوالله'الرحيم.. -- Bonjour, Nous sommes un média en français et en arabe. Vous trouverez le même contenu en langue française ici :… -- En français ce serait mieux #!! -- الله ارحمو ويغفر ليه ولوالدينا ولنا ولجميع المسلمين انا لله وانا اليه راجعون الله يرزقكم الصبر -- Je recherche à Montréal, Québec, les huiles d'Olives du Maroc, extra vierge, certifiée, avec identification du producteurs et preuve du… -- - Forum: -- Bonjour Aimerais bien me renseigner sur le courage des puits J’ai un terrain de trois hectare… -- Bonjour, Merci et bravo pour le concepteur de ce site. J’envisage de planter 22 hectares d… -- Salam à tous : Nous sommes une société d’édition et d’intégration de logiciel de gestion d… -- Salam, Je suis un MRE qui veut s’installer au Maroc prochainement. Après le Corona j’e… -- Cher Messieurs, Je m’appelle Miriam et je travaille dans le département commercial de la sociét… -- Bonjour, Nous préparons pour bientôt notre retour au Maroc. Quelle est la fourchette habituelle p… -- Si vous etes interessés par l’export, nous vous proposons de nous rejoindre: plus de 200 com…
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Berrechid : les dernières pluies ravivent l’espoir des agriculteurs
Berrechid dernières pluies agriculteurs

Berrechid : les dernières pluies ravivent l’espoir des agriculteurs

Les récentes pluies ont redonné espoir aux agriculteurs de Berrechid et annoncent une bonne saison.

Après trois années de sécheresse successives, les agriculteurs de la région de Berrechid ont eu un regain d’espoir après les dernières pluies. Par ailleurs, celles-ci annoncent une bonne campagne agricole.

Les opérations de labour touchent bientôt à leur fin dans de nombreuses régions marocaines, et certains agriculteurs ont commencé les semis, comme dans la région de Berrechid, la capitale de “Oulad Hriz”. «Le labour se déroule dans de bonnes conditions et nous avons repris cette opération après l’arrêt de la pluie», confie Soufiane Mouatamad, un agriculteur de la région à Le360.

Lire aussi : Maroc : Comment l’agriculture peut s’adapter face à la rareté de l’eau ?

«Les dernières pluies ont rendu la terre bonne à travailler mais nous espérons d’autres pluies dans les prochains jours car nous avons vraiment souffert de la sécheresse et de la crise sanitaire», poursuit l’agriculteur.

La saison des labours touche presque à sa fin mais la tâche n’a pas été de tout repos comme l’explique Ali au volant de sont tracteur: «Ce processus reste ardu malgré l’utilisation des machines pour retourner la terre et la labourer, car les terres agricoles doivent d’abord être débarrassées de certaines plantes et des grosses pierres, avant le passage du tracteur».

Par ailleurs, Abdellah, l’un des plus anciens agriculteurs de la région, a indiqué: «Nous avons beaucoup souffert au cours des trois dernières années en raison de la sécheresse et de la rareté des pluies. Aussi le coût des semences et des engrais reste élevé».

Regardez aussi

Maroc : les exportations de fruits et légumes ont atteint 474000 tonnes

Maroc : les exportations de fruits et légumes ont atteint 474.000 tonnes

Les exportations de fruits et légumes ont bien commencé cette année. Selon le ministre de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *