×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Béni Mellal-Khénifra : les pluies favorisent les principales cultures
Béni Mellal-Khénifra importante amélioration des principales cultures
Béni Mellal-Khénifra : importante amélioration des principales cultures.

Béni Mellal-Khénifra : les pluies favorisent les principales cultures

La région de Béni Mellal-Khénifra a connu une amélioration de ses principales cultures.

Les principales cultures au niveau de la région de Béni Mellal-Khénifra ont connu une importante amélioration, les dernières pluies qui se sont abattues ayant profité aux différentes cultures, indique le directeur régional de l’Agriculture, Hssain Rahaoui.

La superficie réservée à betterave sucrière dans la région de Béni Mellal-Khénifra a atteint 9.966 hectares, ce qui est le nombre d’hectares fixé dans le cadre du programme de développement de la filière de betterave sucrière.

Lire aussi : 4ème édition de la Conférence internationale du sucre Maroc

En ce qui concerne la filière des céréales d’automne, les récentes précipitations ont, selon la MAP, joué un rôle efficace dans l’accélération du rythme des opérations de labourage et de plantation. A ce titre, la superficie cultivée s’établit actuellement à 587.816 hectares, soit 94% de la superficie programmée pour la région.

Cette superficie est répartie entre la zone irriguée (55.688 ha) et les zones d’agriculture pluviale (532.128 ha). La filière de multiplication des semences sélectionnées a également connu la même cadence de labourage et de plantation, dans le sens où la superficie actuellement cultivée atteint 7.368 hectares, ce qui représente 89% du programme.

La région de Béni Mellal-Khénifra a d’autre part connu une forte demande des agriculteurs pour ce qui est des semences sélectionnées en raison des importantes pluies enregistrées. Dans ce sens, la quantité de semences sélectionnées distribuées jusqu’au 1er mars, s’élève à environ 93.684 quintaux, soit l’équivalent de 99% du total des semences allouées à la région, tandis que la quantité d’engrais distribuée se chiffre à environ 11.600 quintaux.

Regardez aussi

Le Maroc est le 13ème producteur mondial de melon avec plus de 500 millions de kilos

Melons : Les producteurs français se plaignent des prix

Les producteurs français veulent s’adapter au calendrier pour améliorer leurs revenus. En France, la profession …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.