Accueil / Actualités / Actu internationales / Aux Émirats Arabes Unis des étudiants misent sur l’agriculture verticale!
image_not_found

Aux Émirats Arabes Unis des étudiants misent sur l’agriculture verticale!

Les étudiants d’AURAK réussissent à mettre en œuvre l’agriculture verticale aux Émirats Arabes Unis.

Les étudiants de l’Université Américaine de Ras Al Khaimah (AURAK) ont réussi à mettre en œuvre une agriculture verticale pour la première fois dans le contexte du climat rigoureux des Émirats Arabes Unis.

Le projet, qui a été préparé par les deux jeunes étudiantes en biotechnologie Najath Abdulkareem et Nada Anwar, a été l’un de divers projets présentés par l’université dans le cadre de la deuxième Semaine de l’Innovation des Émirats Arabes Unis, une initiative mandatée par le Premier Ministre des Émirats Arabes Unis, Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum.

L’agriculture verticale une solution à la croissance mondiale.

Dr Abdul Gafoor Puthiyaveetil, Président du programme de biotechnologie à l’université, a supervisé les deux étudiants. Soulignant  l’importance de la recherche, Dr Abdul Gafoor a déclaré: “Avec la population croissante de la planète, nous nous attendons à ce que la population mondiale atteigne les 8,5 milliards en 2050. La production alimentaire est plus importante que jamais. Les étudiants ont adapté l’idée de l’agriculture verticale comme une méthode innovante pour faire face à cette demande toujours en croissance.

L’agriculture verticale permet aux plantes d’être cultivées à l’intérieur, en utilisant une plateforme étagée, avec une combinaison de la lumière du soleil et des lumières LED. Dr Abdul Gafoor n’a pas hésité à énumérer les avantages d’un tel système, expliquant: “Etant donné que toute la croissance a lieu à l’intérieur, cette stratégie d’autosuffisance ne nécessite pas l’utilisation d’herbicides et de pesticides, ce qui en fait une source d’alimentation plus saine pour les  individus.

Lors de la présentation  de  leur projet pendant  l’exposition sur l’innovation  au Centre des Expositions de Ras Al Khaimah, Najath et Nada ont montré comment la plateforme étagée minimise l’espace requis pour cultiver des herbes et des légumes, tout en maximisant l’utilisation efficace de l’eau; Une fois que la couche supérieure est arrosée, les filtres d’eau réduisent  à des niveaux inférieurs. Il a également été souligné que l’environnement intérieur contrôlé a conduit à une croissance plus rapide.

Un projet d’agriculture verticale accessible économiquement.

Les étudiants ont ensuite insisté sur le caractère peu coûteux du projet, en commentant, “Nous avons acheté tous ces conteneurs en plastique dans notre supermarché local. Ensuite, il ne s’agit que d’assembler les pièces et d’acheter du terreau et des graines”.

Najath et Nada ont réussi à cultiver les genres du basilic, du persil, du romarin et de la menthe au sein de leurs propres maisons. On espère que d’autres recherches pourraient rendre ce système populaire parmi les ménages individuels, et applicable pour la production alimentaire à grande échelle.

Regardez aussi

Égypte exportations oranges dépassent Espagne

Égypte : les exportations d’oranges dépassent celles de l’Espagne

Les volumes d’exportation d’oranges égyptiennes dépassent ceux de l’Espagne et de l’Afrique du Sud. Selon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *