Accueil / Actualités / Actu internationales / Fruits et légumes: L’EACCE reçoit des inspecteurs allemands
Allemagne: Des inspecteurs du BLE en visite au Maroc

Fruits et légumes: L’EACCE reçoit des inspecteurs allemands

Depuis 2014, le BLE coopère avec l’EACCE du Maroc.

De fin Novembre à début Décembre 2016, des représentants de l’Institut Fédéral de l’Agriculture et de l’Alimentation (BLE), chargés du contrôle des importations des fruits et légumes, ont rendu visite à leurs collègues du Maroc.

Lors de cette visite, l’accent a été mis sur la qualité et l’étiquetage des tomates, des poivrons, des courgettes et des agrumes. Mais également sur la culture, la récolte, le tri et le conditionnement des tomates et des poivrons à Agadir, et des olives et des agrumes à Marrakech. Depuis 2014, la BLE coopère avec l’Etablissement Autonome de Contrôle et de Coordination des Exportations (EACCE) du Maroc. L’EACCE est un organisme public placé sous la tutelle du Ministère marocain de l’Agriculture. Cet organisme est notamment en charge de la coordination et du contrôle de conformité des exportations de fruits et légumes “Made in Morocco”.

Les contrôles de conformité de l’EACCE pour les fruits et légumes frais ont lieu dans 237 stations d’emballage au Maroc et se basent sur les normes de commercialisation de l’ER, ainsi que sur les normes internationales de la CEE et du CODEX Alimentarius. La norme générale de commercialisation n’est pas appliquée. Les lois nationales des pays importateurs sont également prises en compte. En effet, la plupart des livraisons sont destinées à l’UE, aux États-Unis, à la Russie et au Canada. Le Maroc, en tant que pays exportateur, doit être en mesure de couvrir de longues distances (quatre à cinq jours à l’Allemagne). Ceci est pris en considération, lors de l’évaluation de la qualité des produits. Les produits doivent, même lors de la dernière étape de commercialisation, répondre aux normes de qualité.

La visite du BLE a enfin été marquée par une rencontre avec la coopérative feminine “Afoulki” près d’Agadir. Depuis 2004, elle a produit, commercialisé et exporté de l’huile d’argan et ses dérivés. Au printemps 2017, une visite du BLE par l’EACCE devrait être organisée.

Regardez aussi

Tunisie : la tache noire des agrumes menace la production

Tunisie : la tache noire des agrumes menace la production

Des chercheurs tunisiens ont découvert des symptômes de la tache noire des agrumes sur des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *