×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
mercredi 10 août 2022
Accueil / Actualités / Actu internationales / Alerte sur des résidus d’Ethephon dans des poivrons jaunes d’Espagne
Photo Poivron Jaune : PH
Poivrons Jaunes - Ph : DR

Alerte sur des résidus d’Ethephon dans des poivrons jaunes d’Espagne

La Pologne alerte les consommateurs sur la présence de résidus d’Ethephon dans des poivrons jaunes d’Espagne.

Les autorités polonaises ont émis une note d’information aux consommateurs, après avoir trouvé le pesticide dans un contrôle officiel du marché, détectant une présence de ce phytorégulateur.

D’après le système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (RASFF), les autorités polonaises ont émis une note d’information aux consommateurs, ayant détecté la présence de résidus d’éthéphon dans les piments d’Espagne.

Après avoir effectué un contrôle officiel sur le marché, les services de contrôle polonais ont vérifié la présence de résidus d’éthéphon dans les piments espagnols, dans une proportion de 1,4 ± 0,70 mg / kg – ppm, étant sa limite maximale de résidus (LMR) de 0,05 mg ./kg-ppm.

La note d’information aux consommateurs a été émise alors qu’il est estimé que les poivrons ne se trouvent plus dans les rayons des supermarchés une fois achetés, pour avertir de la présence du pesticide avant de les consommer.

Le RASFF a classé la présence du pesticide dans les piments espagnols comme grave.

L’éthéphon est un phytorégulateur aux propriétés systémiques, qui agit sur la maturation et la coloration du fruit, en pénétrant rapidement par la voie foliaire. Une fois à l’intérieur de la plante, il se transforme en chlorure, phosphate et éthylène ; Ce dernier élément stimule la synthèse des phénols et des lignines, favorisant ainsi la coloration et la maturation du fruit précise Hortoinfo.

Regardez aussi

Concurrence marché tomate Espagne capitule face au Maroc

Tomates : L’UE va moins produire et importer plus depuis l’étranger

Un rapport de la CE prévoit une baisse de la production et de la consommation …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.