Accueil / Actualités / Actu Maroc / Aïd Al-Adha: Etat du cheptel ovin et caprin
image_not_found

Aïd Al-Adha: Etat du cheptel ovin et caprin

L’offre en cheptel ovin et caprin sera abondante pour l’Aïd Al-Adha.

L’offre en cheptel ovin et caprin, destiné à l’abattage pour la fête de l’Aid Al Adha 2017 (fête du sacrifice) au Maroc, s’élève à près de 9 millions de têtes, pour une demande globale estimée à 5,43 millions de têtes, a assuré, ce mercredi 23 août, le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

Le cheptel national ovin et caprin compte 25,47 millions de têtes (19,87 millions de têtes d’ovins et 5,6 millions de caprins) et permet d’assurer une offre en animaux destinés à l’abattage d’environ 9 millions de têtes dont 5,14 millions d’ovins mâles, 1,75 million d’agnelles et 2,11 millions de caprins, précise le ministère dans un communiqué.

Cette offre permet de couvrir largement la demande prévisionnelle estimée à 5,43 millions de têtes, dont 4,9 millions d’ovins et 530 000 de caprins, fait savoir la même source.

Quant à l’état sanitaire du cheptel national, le ministère assure qu’il est bon dans l’ensemble des régions du royaume, et ce grâce aux différentes actions entreprises par les professionnels du secteur, au suivi continu sanitaire du cheptel et campagnes de vaccinations menées par les services vétérinaires relevant de l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) et les vétérinaires sanitaires mandatés, contre les maladies animales contagieuses et à incidences économiques.

Le ministère, qui attribue cette offre aux conditions climatiques favorables de la campagne agricole 2016-2017 qui ont permis d’atteindre des performances zootechniques du cheptel, avec un taux d’agnelage qui atteint 92% et un taux de mortalité qui ne dépasse pas 3%, a indiqué que la disponibilité des ressources fourragères et céréalières a eu des impacts positifs sur la baisse des prix des aliments de bétail sur le marché national.

Fès-Meknès

L’offre en cheptel en prévision de l’Aïd Al Adha 1438 dans la région Fès-Meknès est estimée à 1 200 000 têtes ovines et caprines, selon des données de la Direction régionale de l’Agriculture (DRA) de Fès-Meknès.

Le prix moyen prévisionnel des ovins au niveau de la région se situerait, précise la DRA Fès-Meknès, entre 1 500 et 3 500 dirhams par tête soit un prix au kilogramme évalué entre 37 à 48 Dh. Cette fourchette varie selon la race, le poids et l’âge de l’animal.

Tanger-Tétouan-Al Hoceima

La demande en cheptel, destiné à l’abattage pour la fête de l’Aid Al Adha 2017 dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, oscille entre 600.000 et 700.000 têtes d’ovins et de caprins, selon la Direction régionale de l’Agriculture.

Cette demande prévisionnelle est répartie entre 400 000 à 450 000 têtes d’ovins et 200 000 à 300.000 têtes de caprins, précise la Direction régionale, ajoutant que l’offre en cheptel dans la région varie entre 200 000 et 230 000 têtes d’ovins et entre 230 000 et 260 000 têtes de caprins.

Dakhla-Oued Eddahab

L’offre en cheptel destiné à l’abattage lors de l’Aïd Al Adha 1438 au niveau de la région de Dakhla-Oued Eddahab est estimée à plus de 15 100 têtes dont 9 600 ovines et 2 500 caprines.

L’offre prévisionnelle comprend également l’approvisionnement à partir d’autres régions du Royaume qui a été estimé cette année à 3 000 têtes, afin de répondre au besoin croissant des habitants de la région à cette occasion, garantissant ainsi une offre qui répondra pleinement à la demande.

Draâ-Tafilalet

L’offre en cheptel ovin et caprin destinés à l’abattage à l’occasion de l’Aid Al-Adha dans la région Drâa-Tafilalet s’élève à 435 000 de têtes, un potentiel qui couvre largement la demande pour célébrer la fête du sacrifice.

Cette offre couvre “largement” la demande au niveau du territoire de la région, a confié à la MAP le directeur régional par intérim de l’agriculture, Ahmed Chakir, faisant observer que Drâa-Tafilalet assure son autosuffisance en cheptel ovin et caprin.

Provinces du Sud

L’offre en cheptel ovin, caprin et camelin destinés à l’abattage à l’occasion de l’Aid Al-Adha dans les provinces du Sud connaissent couvre largement la demande, a souligné la directrice régionale de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), Safia Touzani, relevant que l’état sanitaire du cheptel est bonne.

 Les services de contrôle de l’ONSSA dans les provinces du sud mènent des actions de contrôle et de suivi, un à deux mois avant l’avènement de l’Aïd Al Adha, et quotidiennement au niveau de l’ensemble des marchés et des points de vente, a ajouté Mme. Touzani dans une déclaration à la MAP.

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *