Accueil / Actualités / Actu internationales / Agrumes: Campagne difficile aux Etats-Unis
agrimaroc.ma Les agrumes-stations-conditionnement- présentables

Agrumes: Campagne difficile aux Etats-Unis

La production d’agrumes aux états-unis a subi des dommages considérables à cause de l’ouragan Irma.

Le ministère de l’Agriculture des États-Unis a annoncé, après la dernière mise à jour des prévisions de la saison, que la production d’oranges de la Floride a atteint 44,95 millions de caisses et celle des  pamplemousses 3,880 millions de caisses.

L’ouragan Irma a causé des  dégâts considérables à la production américaine d’agrumes. Les producteurs de Floride ont signalé une perte de 30 à 70% des récoltes après l’arrivée de la tempête le 10 septembre, la région sud-ouest de l’État ayant subi le plus de dégâts. L’ouragan a déraciné des arbres et laissé de nombreux bosquets dans l’eau stagnante pendant trois semaines, ce qui a endommagé les systèmes radiculaires et affecté la production des futures campagnes.

« Cela met fin à une saison des agrumes très difficile », a déclaré Shannon Shepp, directrice exécutive du Florida Department of Citrus. « Nous attendons une saison calme et résiliente à l’automne. »

En octobre, le ministère de l’Agriculture et des Services aux consommateurs de la Floride a annoncé que Florida Citrus avait subi des dommages de plus de 760 millions de dollars en raison de l’ouragan Irma. En avril, l’USDA a annoncé qu’il commencerait à mettre en œuvre des indémnisations en cas de catastrophe pouvant atteindre 2,36 milliards de dollars en réponse aux ouragans et incendies de forêt de 2017.

Avant l’ouragan Irma, la Floride devait produire environ 75 millions de caisses d’oranges cette saison, selon des estimations.

Regardez aussi

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

Le flétrissement bactérien méridional cause des problèmes aux légumes. C’est la panique aux États-Unis. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *