Accueil / Actualités / Actu Maroc / Agroalimentaire: Gare aux fraudeurs, saisie de 41 tonnes de produits avariés
Agroalimentaire-Gare-aux-fraudeurs-saisie-de-41-tonnes-de-produits-avariés
Agroalimentaire: Gare aux fraudeurs, saisie de 41 tonnes de produits avariés

Agroalimentaire: Gare aux fraudeurs, saisie de 41 tonnes de produits avariés

Les comités ont effectué 24.205 opérations de contrôle depuis début mars et saisi une grande quantité de produits.

Malgré l’annonce de la lutte contre les pratiques malsaines en cette période d’urgence sanitaire, un certain nombre de commerçants continue à frauder et à spéculer sur certains produits. Ainsi, un contrôle rigoureux permet de réguler peu à peu les marchés.

En termes de prix, la Commission interministérielle a pointé une stabilité des produits agricoles, agroalimentaires… durant la semaine dernière. «Les prix des légumes, par exemple ont enregistré des baisses entre 5 et 15% par rapport à la semaine précédente». Le dispositif de suivi des marchés se base également sur l’action des comités mixtes au niveau local et provincial. Entre le 1er et le 25 mars derniers, ces comités ont effectué 24.205 contrôles.

Ils ont concerné les commerces de gros et de détail ainsi que les dépôts de stockage. Plusieurs commerçants ont eu des sanctions suite à une série d’infractions constatées. 596 d’entre elles ont concerné des irrégularités en matière de prix et de qualité des produits. Dans les détails, ces comités ont identifié 390 infractions relatives à l’absence d’affichage des prix; 122 cas de vente sans facture et 33 cas de hausse illégale des prix de produits réglementés.

40 commerçants n’ont pas respecté les normes d’hygiène. Cela s’est accompagné de la saisie de 41 tonnes de produits avariés stockés ou mis à la vente. S’y ajoutera une dizaine d’autres infractions diverses pointées par les comités de contrôle.

La Commission interministérielle de suivi du marché a promis de durcir la traque des fraudeurs notamment pour couper la route aux pratiques de spéculation. Des réunions régulières se tiendront dans les prochaines semaines pour faire le suivi de l’évolution de la situation du marché. Ceci est d’autant plus important à moins d’un mois du Ramadan, qui connait une hausse considérable du niveau de consommation des ménages.

Regardez aussi

Une nouvelle réforme sur le perchlorate porte un coup dur à l'agriculture

Une nouvelle réforme sur le perchlorate porte un coup dur à l’agriculture

Le règlement sur le perchlorate sera applicable à partir du 1er juillet 2020 dans l’ensemble …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *