Accueil / Actualités / Actu Maroc / L’agroforesterie, un outil d’adaptation des systèmes de cultures
agroforesterie, un outil d'adaptation des systèmes de cultures
L'agroforesterie, un outil d'adaptation des systèmes de cultures.

L’agroforesterie, un outil d’adaptation des systèmes de cultures

L’agroforesterie est un outil de résilience et d’adaptation des systèmes de culture aux changements climatiques.

Le RIAM (Réseau des initiatives agroécologiques au Maroc) a organisé une conférence à distance le 26 décembre 2020 sous le thème «Agroforesterie : Produire autrement» dans le cadre du projet «Mon jardin nourricier en agroforesterie».

L’objectif de cette conférence est de mettre en lumière cette vision et encourager la recherche dans le domaine. Cette initiative vise à renforcer la résilience aux changements climatiques, à travers la sensibilisation et l’implication des futurs ingénieurs et cadres à l’agroforesterie. L’intérêt de cette méthode pour l’agriculteur est d’ordre économique, environnemental et agronomique, indique Aujourd’hui Le Maroc.

Elle permettrait par exemple un investissement à long terme et la vitalité en matières organiques pour le sol ainsi que la création de zone d’habitat pour la faune dont les abeilles. Les intervenants et experts de diverses institutions ont pu présenter les aspects techniques de développement de l’agroforesterie, ses perspectives de croissance au Maroc et les associations de cultures possibles.

Lire aussi : Agro-biodiversité : Le Maroc bénéficiera d’un projet financé à 7M€

L’agroforesterie est un outil de résilience et d’adaptation des systèmes de culture aux changements climatiques, selon Ahmed Bouaziz, professeur à IAV Hassan II. Il s’agit de l’ensemble des systèmes d’utilisation des terres et des pratiques dans lesquelles les plantes ligneuses vivaces sont délibérément intégrées aux cultures agricoles et/ou à l’élevage (cultures agricoles avec des arbres).

Cette technique intervient dans un contexte climatique et économique difficile et le défi de la recherche serait donc de trouver des solutions pour produire en valeur, en mieux tout en préservant l’environnement. Dans ce sens, la philosophie générale de l’agroforesterie serait de faire en sorte donc d’avoir une agriculture ayant moins d’impacts sur l’environnement et en harmonie avec la nature.

Regardez aussi

Drâa-Tafilalet : extension de 8.000 Ha de la superficie du palmier dattier

1,2 millions de tonnes de dattes iraniennes à l’export

Iran : 1,2 millions de tonnes de dattes iraniennes iront à l’export cette année. L’Iran …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *