AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Agriculture et fertilisants : une éventuelle coopération entre le Maroc et l’Argentine
fertilisant_maroc

Agriculture et fertilisants : une éventuelle coopération entre le Maroc et l’Argentine

La coopération entre le Maroc et la province de Santa Fe permettrait de renforcer la production agricole, favoriser les échanges commerciaux et créer des emplois.

La province de Santa Fe en Argentine souhaite établir une coopération mutuellement bénéfique avec le Maroc dans les domaines de l’agriculture et des fertilisants. En effet, le Ministre régional de la production s’est montré enthousiaste lors d’une réunion avec l’ambassadeur marocain en Argentine, tenue pendant la foire de l’agriculture à San Nicolas.

Le Maroc et la province argentine de Santa Fe ont identifié un grand potentiel de coopération dans les secteurs de l’agriculture et des fertilisants, qui offrent des opportunités de développement mutuel grâce à une collaboration « gagnant-gagnant ». Santa Fe est une région clé de l’Argentine pour l’agriculture, avec des terres fertiles et une production importante de céréales, de légumes, de fruits et d’huile de soja, rapporte Infomediaire.

La coopération entre le Maroc et la province de Santa Fe permettrait de renforcer la production agricole, de favoriser les échanges commerciaux et de créer des emplois. Le Ministre régional de la production a souligné que les fertilisants, notamment le phosphore, sont un élément clé pour améliorer le rendement des terres agricoles de la région. Cette coopération avec le Maroc est donc une opportunité pour la province de développer son potentiel agricole et d’accroître la productivité de ses terres.

D’après la même source, la coopération entre les deux parties ne se limiterait pas à cet investissement particulier, mais deviendrait plutôt une relation durable et bénéfique pour les deux parties, qui profiterait également aux agriculteurs de la région. Cette collaboration prometteuse est le reflet de la volonté des deux parties de développer une relation mutuellement bénéfique, basée sur le respect mutuel et la confiance, pour renforcer leur économie et leur développement agricole.

Partager

Regardez aussi

Poivrons le Maroc devient 6ème exportateur mondial

Les exportations marocaines de légumes de serre ralentissent

Le Maroc, acteur majeur sur la scène mondiale des exportations de légumes de serre, fait …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.