Accueil / Actualités / Actu internationales / Grandes cultures: Les agriculteurs s’attendent à d’énormes bénéfices en 2021
Les agriculteurs énormes bénéfices en 2021

Grandes cultures: Les agriculteurs s’attendent à d’énormes bénéfices en 2021

Les agriculteurs du monde entier s’attendent à d’énormes bénéfices en 2021.

En 2020, la rentabilité des agriculteurs de grandes cultures a été largement stimulée par la hausse des prix mondiaux des matières premières au second semestre. Au cours des cinq années à 2019/2020, le commerce mondial de tous les céréales et oléagineux a augmenté d’environ 120 millions de tonnes métriques à un taux de croissance annuel composé de 3,5 % (TCAC).

Le potentiel de croissance des prix des céréales, combiné à l’augmentation du volume total des échanges, a entraîné une hausse de 17 % de la valeur totale des flux, indique Agroxxi. Les revenus et l’augmentation de la population mondiale devraient continuer à stimuler la croissance à long terme des flux commerciaux, de sorte que les agriculteurs soient d’humeur plus optimistes.

Lire aussi : Exportations d’avocats : le Maroc dans le top 15 mondial

Des marges bénéficiaires plus élevées sont attendues en 2021, notamment dans les pays suivants : – Aux États-Unis, la hausse des prix du soja et du maïs (+ 40 %) stimulera les marges en 2021. Les marges agricoles brésiliennes continueront de s’améliorer en raison de la dévaluation continue de la monnaie et des prix mondiaux et nationaux élevés, à moins que les risques météorologiques liés à La Niña n’interviennent.

Selon les estimations, les marges brutes des agriculteurs argentins en 2021 devraient atteindre le niveau le plus élevé de la décennie, compte tenu des prix contractuels actuels et malgré la baisse de rentabilité attendue en raison des effets de La Niña.

En Europe, la rentabilité s’améliorera en raison de la hausse des prix du blé et de l’augmentation de la production. La France, le Royaume-Uni et la Roumanie prévoient des bénéfices et des rendements plus élevés en 2021.

En Australie, la rentabilité devrait rebondir en Australie occidentale en raison de la hausse de la production et en Nouvelle-Galles du Sud, les prix locaux restant supérieurs à la moyenne quinquennale.

La demande chinoise est l’un des principaux moteurs de la croissance des prix sur les marchés actuels des produits agricoles de base à prix élevés.

Regardez aussi

Afrique est en passe de devenir un leader mondial Agritech

L’Afrique est en passe de devenir un leader mondial de l’Agritech

L’Afrique est en passe de devenir un leader mondial de l’Agritech, d’après une étude. Logiciels, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *