Accueil / Actualités / Actu Maroc / Larache: L’oléiculture marocaine mise sur la formation
Coût de production d'huile d'olive marocaine le plus bas au monde

Larache: L’oléiculture marocaine mise sur la formation

A Larache l’oléiculture marocaine mise sur la formation.

Une trentaine de techniciens des huileries ont bénéficié, mercredi dans la commune rurale de Zaaroura (province de Larache), d’une formation visant l’amélioration des techniques de trituration afin d’assurer une bonne production d’huile d’olive, tant au niveau de la quantité que de la qualité.  

Cette formation de deux jours s’inscrit dans un projet de soutien à la filière oléicole marocaine. Elle est organisée par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, et la Fédération marocaine interprofessionnelle de l’Olive (Interprolive).

Ces formations sont composées de deux parties, a précisé à la MAP Hannah Fried, économiste à la FAO. Il s’agit « d’abord de la gestion des processus de production (récolte, extraction de l’huile et stockage) et les bonnes pratiques pour produire une huile extra-vierge, et ensuite de la dégustation ».

Fried a également noté l’aspect « novateur » de l’inclusion de la dégustation dans la formation, soulignant l’importance de soutenir le secteur oléicole marocain, qui a « énormément de potentiel, en particulier grâce aux variétés marocaines ».

Ciblant au départ des formations à 25 techniciens par jour, les sessions ont reçu une moyenne de 30 techniciens, s’est félicitée l’experte. Lancées le 25 février, ces sessions ont couvert trois régions du Maroc, à savoir Béni Mellal-Khénifra, Fès-Meknès, et Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Ces sessions font suite à une formation organisée en décembre 2017 et janvier 2018 dans le cadre d’un projet FAO/BERD, qui avait profité à 500 agriculteurs et techniciens des huileries dans les régions Fès-Meknès et Marrakech-Safi.

Regardez aussi

Akhannouch visite plusieurs projets agricoles à Taza

Akhannouch visite plusieurs projets agricoles à Taza en marge des journées « Gouts et saveurs de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *