AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
samedi 26 novembre 2022
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Volonté Royale en faveur d’un développement à dimension humaine
Irrigation: Drâa Tafilalet met en place de grands moyens pour la gestion de l'eau d'irrigation

Volonté Royale en faveur d’un développement à dimension humaine

La volonté de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur d’un développement à dimension humaine.

Les initiatives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en appui au secteur agricole n’ont eu de cesse de refléter la volonté ferme du Souverain à faire de l’agriculture nationale un levier de développement à grande dimension humaine, particulièrement en des circonstances climatiques et agricoles particulières.

Le programme exceptionnel de soutien au monde rural élaboré par le gouvernement, en exécution des Hautes Orientations Royales, en février de cette année, en est une grande illustration, dans la mesure où cette initiative à large portée socio-économique, a pour perspective majeure de venir en aide aux agriculteurs et aux éleveurs pour faire face aux difficultés climatiques et au stress hydrique.

Cette haute initiative royale intervient naturellement dans le sillage de la consolidation des acquis du plan Maroc vert, mais aussi dans le cadre de la mise en œuvre perspicace de “Génération Green 2020-2030”, la stratégie agricole du Royaume, lancée par SM le Roi en février 2020.

Grâce à des axes ad-hoc et une mise en œuvre optimale dans les différentes régions du Royaume, le programme exceptionnel de soutien au monde rural a donné donc du baume au cœur aux agriculteurs et éleveurs touchés, et qui ont dû faire face à une situation de stress hydrique et un retard au niveau des précipitations, ayant marqué la présente campagne agricole.

En fait, ce programme de 10 milliards de dirhams (MMDH) qui se déroule dans des conditions normales et enregistre un grand engouement, ambitionne d’atténuer l’effet du retard constaté au niveau des pluies et en alléger l’impact sur l’activité agricole. A dimension proactive, ce programme est destiné aussi à prémunir le secteur agricole contre les effets du déficit pluviométrique.

C’est en ce sens que cette initiative royale a été hautement saluée par les agriculteurs et les professionnels. Répondant aux attentes des agriculteurs et éleveurs impactés, ce programme devra soutenir la situation socio-économique des agriculteurs tout en contribuant à limiter la régression du produit intérieur brut agricole.

Le Programme s’articule, notamment, autour de trois axes principaux : le premier, dont le coût est de 3 MMDH concerne la protection du capital animal et végétal et la gestion de la rareté des eaux.

Le deuxième vise l’assurance agricole, en procédant à l’accélération de la mise en œuvre de l’assurance sécheresse pour les agriculteurs, pour un capital assuré par les agriculteurs atteignant 1,12 MMDH sur une superficie de 1 million d’hectares.

Quant au troisième axe, doté d’un budget de 6 MMDH, son objectif consiste à alléger les charges financières des agriculteurs et des professionnels.

Les différentes mesures prises dans le cadre du programme de réduction de l’impact du déficit pluviométrique et les conditions climatiques améliorées de mars et d’avril qui ont permis une bonne installation et développement des cultures de printemps, ont largement contribué à une reprise de la dynamique dans le secteur agricole.

De même, la mise en œuvre des mesures de sauvegarde du cheptel dans le cadre dudit programme et l’amélioration des ressources pastorales et fourragères depuis le mois de mars ont permis un redressement du marché des animaux vivants.

Ainsi malgré les conditions climatiques ayant ponctué la présente campagne agricole, de bonnes performances sont à noter particulièrement au niveau des exportations du secteur de l’agriculture

A en croire la dernière note de conjoncture de la Direction des études et des prévisions financières, le chiffre d’affaires à l’export du secteur de l’agriculture et agro-alimentaire a atteint, au terme des quatre premiers mois de 2022, 32,8 MMDH, en hausse de 15,4%.

A lui seul, le volume exporté des agrumes a atteint 735.400 tonnes durant la saison allant du 1er septembre 2021 au 13 juin 2022, en raffermissement de 42% par rapport à la même période de la campagne précédente.

Concernant les exportations des produits maraîchers, leur volume s’est renforcé de 11% pour dépasser 1,4 million de tonnes.

Fruit d’une vision éclairée, le programme exceptionnel de soutien au monde rural s’inscrit donc dans la continuité de l’engagement indéfectible de SM le Roi en faveur de l’agriculture nationale, le tout en droite ligne des principes de la stratégie “Génération Green 2020-2030”.

“Génération Green 2020-2030” qui place l’élément humain au cœur de ses préoccupations, vise à travers son premier fondement à contribuer à l’émergence d’une classe moyenne agricole, à dynamiser la jeunesse rurale, à développer le capital humain et à structurer davantage les agriculteurs autour d’organisations agricoles performantes.

La pérennité du développement agricole constitue le deuxième fondement de cette vision. Fortement lié à l’élément humain, ce fondement vise à consolider les acquis du Plan Maroc Vert, tout en faisant un saut qualitatif et technologique, à travers des actions spécifiques sur les filières agricoles, les chaînes de distribution, la qualité et l’innovation, ainsi qu’en matière de préservation des ressources naturelles et de renforcement de la résilience du secteur.

MAP

Regardez aussi

Settat la superficie réservée aux céréales atteint 313000 ha

La Tunisie va importer 250.000 tonnes de blé venant de France

L’Office des céréales (OC) importera 250.000 tonnes de blé de la France pour le compte …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.