Accueil / Actualités / Actu internationales / Un pesticide plus dangereux que le néonicotinoïde inquiète
Un pesticide plus dangereux que le néonicotinoïde inquiète

Un pesticide plus dangereux que le néonicotinoïde inquiète

Un nouveau pesticide endommage la mémoire des abeilles.

Un nouveau pesticide menace la survie des abeilles du monde entier. D’après de récents résultats, il serait responsable d’une perte de mémoire significative et inquiétante. Il s’avère plus dangereux que les néonicotinoïdes.

Alors que l’interdiction d’autres insecticides, comme les néonicotinoïdes, est encore débattue en Europe, une étude néo-zélandaise de l’université d’Otago rapporte les dégâts observés du chlorpyrifos, un pesticide organophosphoré déjà interdit dans certains pays comme le Danemark, la Finlande ou encore le Yémen, sur les colonies d’abeilles et plus particulièrement l’espèce Apis mellifera.

Pourvu d’une toxicité avérée chez certains oiseaux et mammifères selon le mode d’intoxication, ce pesticide très volatil est utilisé comme insecticide pour la protection de cultures agricoles dans le monde entier. Et d’après les résultats avancés par l’Université d’Otago, une très faible dose de ce chlorpyrifos, jusqu’alors considérée comme inoffensive, suffirait à altérer la mémoire olfactive si développée des abeilles, un atout absolument nécessaire à la survie et au développement de leurs colonies.

Sans leur mémoire olfactive, les abeilles ne seraient plus capables de permettre le processus de pollinisation. Par conséquent, sans cette mémoire et cet apprentissage, il leur est impossible de cibler les fleurs dont elles extraient préférentiellement le nectar, ce qui endommage donc le processus de pollinisation de ces plantes, auquel les abeilles participent activement.

Crédit photo:DR

Regardez aussi

Maroc : l'apiculture en manque de médicaments contre la varroase

Maroc : l’apiculture en manque de médicaments contre la varroase

Les apiculteurs tirent la sonnette d’alarme quant au manque de médicaments contre la varroase. Les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *