AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / UE : Retrait de tomates cerises turques en raison de présence de résidus de pesticides
pesticides nocifs depassement
Photo : DR

UE : Retrait de tomates cerises turques en raison de présence de résidus de pesticides

Un lot de tomates cerises, importé de Turquie a été retiré du marché roumain après avoir été détecté comme contenant un niveau excessif de résidus de pesticides, selon une publication de Hortoinfo relayée par le système d’alerte rapide pour l’alimentation humaine et animale (RASFF).

Cet événement a été classé comme un risque grave et a été signalé au Réseau international des autorités de sécurité alimentaire (INFOSAN). Selon la notification RASFF numéro 2023.4248, des traces de la substance non autorisée Chlorpyrifos-méthyl ainsi qu’un excès du pesticide Pirimifos-méthyl ont été découverts dans les tomates.

Le RASFF souligne que, compte tenu des informations disponibles sur la toxicité du Chlorpyrifos-méthyl, tout dépassement de la limite maximale de résidus (LMR) établie peut présenter un risque potentiel pour la santé des consommateurs.

Les analyses ont révélé la présence de résidus de Pirimifos-méthyl dans les tomates à une concentration de 0,84 ± 0,42 mg/kg – ppm, alors que la LMR est fixée à 0,01 mg/kg – ppm. La concentration de Chlorpyrifos-méthyl était de 0,23 ± 0,12 mg/kg – ppm, avec une LMR établie également à 0,01 mg/kg – ppm.

Le Pirimifos-méthyl est un insecticide organophosphoré fumigant qui agit sur les insectes nuisibles par contact, ingestion et action de fumigation.

L’ingestion de Pirimifos-méthyl peut provoquer des symptômes tels que des nausées, des vomissements, des maux de tête, une production excessive de mucus nasal et oral, une salivation excessive, des larmoiements, des crampes d’estomac, de la diarrhée, une transpiration accrue, une augmentation du pouls, une vision floue, une incoordination, une confusion mentale, des tremblements, des contractions musculaires, de la toux, un essoufflement, une faiblesse musculaire et/ou des convulsions.

Quant au Chlorpyrifos, il s’agit d’un insecticide organophosphoré à large spectre et à forte pénétration, qui agit sur les insectes par contact, ingestion et inhalation. Il permet de contrôler un large éventail d’insectes suceurs et broyeurs.

Partager

Regardez aussi

Deuxième journée animée au Gulfood, plaçant Dubai au cœur de l’industrie mondiale de l’alimentation et des boissons

Les connexions et les accords commerciaux se poursuivent lors de la deuxième journée. Les innovateurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.