Accueil / Actu Entreprises / Toxicité des aliments: Les chiffres sont effrayants !
Toxicité des aliments: Les chiffres sont effrayants !
Les chiffres concernant la toxicité des aliments: sont justes effrayants ! - photo:DR

Toxicité des aliments: Les chiffres sont effrayants !

Toxicité des aliments: grosse inquiétude, les chiffres sont effrayants !

On assiste ces derniers temps à de nombreuses fraudes alimentaires. Le nombre de saisies et de destructions de produits alimentaires ne cesse d’augmenter. Les fraudes concernent toujours les produits à haut risque de toxicité.

L’Economiste analyse, dans son édition d’aujourd’hui, les causes et conséquences de la saisie des 642 tonnes de viandes et poissons détruites au cours des deux seuls premiers mois de l’année. Pour le quotidien, même si les lots déclarés impropres à la consommation sont relativement faibles par rapport aux volumes contrôlés, la situation n’en demeure pas moins inquiétante. Ainsi, les produits incriminés présentent un haut taux de toxicité pour la santé du consommateur.

Ces produits ne proviennent pas seulement des circuits de l’informel mais aussi des abattoirs municipaux et communaux. D’ailleurs, leur contrôle porte annuellement sur plus de 260 000 tonnes de viandes rouges, y compris les abats. Mais seules 1 500 tonnes sont saisies et détruites. Les inspecteurs de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) détectent généralement la présence de tuberculose, de risques de septicémie, de parasites hépatiques et pulmonaires, indique la même source.

Les saisies dans les boucheries résultent, elles, de mauvaises conditions de conservation et de procédés d’abattage clandestins. Mais le plus marquant, pour le journal, est que l’insalubrité reste rampante. Quelles sont les raisons du maintien de 35 000 tueries hors champs d’application de la loi sur la sécurité des aliments et sur les ateliers d’abattage et de préparation des viandes blanches qui n’observent pas les règles les plus élémentaires d’hygiène ?, s’interroge le quotidien.

Si l’ONSSA transmet systématiquement les dossiers des fraudes les plus graves au Parquet, il se garde toujours d’en révéler les marques. Les fermetures, lorsqu’elles interviennent, ne touchent que l’informel, constate le quotidien qui révèle que les deux tiers des unités agréées ou autorisées sont toujours hors normes.

A l’import, les contrôles sont plus importants. Ils portent sur quelque 1,7 million de tonnes par an. S’il y a souvent des refoulements, on ne connaît ni les marques ni les opérateurs, encore moins les pays d’importation, remarque le quotidien.

Regardez aussi

La Turquie sera le plus grand producteur de cerises en 2020/2021

La Turquie sera le plus grand producteur de cerises en 2020/2021

La Turquie sera le plus grand producteur de cerises lors de la campagne 2020/2021. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *