Forum Commentaires: اناعبدواعوني'من'الراشدية'مكاين.لااعانة'لاوالوا'عندي'الارض'درت'البيرولاغراس..صاوبت.الملفات.باكمالها.والرخص.منذ12السنة..سير..اجي..من.ارفود..الى.الراشدية..ولاحيات.لمن.تنادي..بجهتناوالله'الرحيم.. -- Bonjour, Nous sommes un média en français et en arabe. Vous trouverez le même contenu en langue française ici :… -- En français ce serait mieux #!! -- الله ارحمو ويغفر ليه ولوالدينا ولنا ولجميع المسلمين انا لله وانا اليه راجعون الله يرزقكم الصبر -- Je recherche à Montréal, Québec, les huiles d'Olives du Maroc, extra vierge, certifiée, avec identification du producteurs et preuve du… -- - Forum: -- Bonjour Aimerais bien me renseigner sur le courage des puits J’ai un terrain de trois hectare… -- Bonjour, Merci et bravo pour le concepteur de ce site. J’envisage de planter 22 hectares d… -- Salam à tous : Nous sommes une société d’édition et d’intégration de logiciel de gestion d… -- Salam, Je suis un MRE qui veut s’installer au Maroc prochainement. Après le Corona j’e… -- Cher Messieurs, Je m’appelle Miriam et je travaille dans le département commercial de la sociét… -- Bonjour, Nous préparons pour bientôt notre retour au Maroc. Quelle est la fourchette habituelle p… -- Si vous etes interessés par l’export, nous vous proposons de nous rejoindre: plus de 200 com…
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Horticulture: la taxation de la tourbe fait mal aux producteurs de tomates
image_not_found

Horticulture: la taxation de la tourbe fait mal aux producteurs de tomates

La taxation de la tourbe fait mal aux producteurs marocains de tomates.

La tourbe est essentielle dans les cultures maraichères et les producteurs de tomates sont les premiers concernés. Une taxation à hauteur de 20% vient donc faire du mal à ces derniers. Eclairage.

A la suite d’une circulaire adressée par l’Administration des douanes et des impôts indirects à ses différents services, le 20 mai dernier, une polémique a éclatée avec en premier lieu les producteurs de tomates marocains. En effet ces derniers vont souffrir d’une nouvelle taxation de 20% concernant la tourbe, un substrat incontournable.

D’après nos confrères de l’Economiste, les professionnels ont réclamé le maintien de l’exonération de la tourbe, clamant au passage la difficulté des producteurs à rendre rentable leur activité.

A noter, l’importation de tourbe est estimée à 90 000 tonnes par an au Maroc avec une valeur commerciale de 700 millions de dirhams. L’application de cette taxe de 20% devrait donc rapporter gros à l’état.

Regardez aussi

Maroc les exportations agricoles sont passées de 17 à 40 milliards de dirhams

Maroc : les exportations agricoles sont passées de 17 à 40 milliards de dirhams

Les exportations agricoles sont passées de 17 à près de 40 milliards de dirhams entre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *