Accueil / Actualités / Cultures / Tomates: les exportations vers l’UE sont restées stables
image_not_found

Tomates: les exportations vers l’UE sont restées stables

Tomates: les exportations vers l’UE sont restées stables

En octobre 2014, un nouveau système des prix d’entrée des fruits et légumes sur le marché européen a été mis en application. Ce nouveau système de prix d’entrée des fruits et légumes sur le marché européen, n’a pas engendré de fluctuations puisque les prix sont restés stables par rapport à leur niveau de 2013, d’après la Commission Européenne.

«Au vu des données dont nous disposons, les niveaux d’importations de tomates marocaines dans l’UE enregistrés entre octobre 2014 et avril 2015 sont tout à fait similaires aux chiffres de la même période de la campagne dernière (2013-2014)», a indiqué une source de la Commission européenne.
En effet, le nouveau système des prix d’entrée des fruits et légumes sur le marché de l’UE n’a causé aucune perturbation sur le marché européen des tomates, aucun impact négatif n’a été remonté sur les prix des producteurs de l’UE ni sur les volumes d’importations du Maroc.

Le constat de la Commission européenne va dans le sens de celui du ministère marocain de l’Agriculture qui a indiqué, il y a quelques jours, que ce nouveau système n’a causé aucune perturbation sur le marché européen des fruits et légumes.
Sept mois après l’entrée en vigueur du nouveau système, le suivi de son application a permis de constater qu’il est «transparent et juste pour tous les opérateurs», a assuré le ministère qui a fait observer que le relevé quotidien des Valeurs forfaitaires d’importation utilisées pour le calcul du prix d’entrée des tomates marocaines, a traduit fidèlement les prix observés sur les marchés de l’UE.».

AM avec map

Regardez aussi

Coopération Maroc-Chine: Le coronavirus chinois constitue t-il une entrave aux exportations

Coopération Maroc-Chine: Le coronavirus constitue t-il une entrave aux exportations ?

Coopération Maroc-Chine: Le coronavirus constitue t-il une entrave aux exportations ? Récemment, le Maroc et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *