AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Tomates : Plusieurs pays dépendant de la Turquie doivent trouver des alternatives
La Russie a augmenté de 20% le quota d'importation de tomates turques

Tomates : Plusieurs pays dépendant de la Turquie doivent trouver des alternatives

Le gouvernement turc a annoncé une limitation temporaire des exportations de tomates jusqu’au 14 avril 2023, pour garantir la sécurité alimentaire et stabiliser les prix intérieurs.

Les récentes hausses de prix des tomates en Turquie, ainsi que les conséquences du tremblement de terre dans 11 provinces, ont été citées comme justifications pour cette décision.

Toutefois, cette restriction affectera considérablement les producteurs et exportateurs de tomates turcs, dont les marchés pourraient être perdus au profit des concurrents. Des pays comme l’Ukraine, la Moldavie, la Géorgie et la Roumanie, qui dépendent des importations de tomates de serre turques, cherchent déjà des alternatives, bien que le remplacement complet soit impossible en raison de la capacité limitée d’autres pays à fournir les volumes nécessaires.

Les analystes prévoient une forte augmentation des prix dans les pays dépendants des importations de tomates turques. Une opportunité sur ces marchés ?

Partager

Regardez aussi

Béni Mellal-Khénifra : une production record de betterave à sucre attendue

Gharb : 286.000 tonnes de betterave, malgré le stress hydrique

La campagne betteravière du Gharb fait état de 286.000 tonnes de betterave à sucre, soit …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *