AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Nouveau record mondial de température : Le réchauffement climatique atteint un palier inédit

Nouveau record mondial de température : Le réchauffement climatique atteint un palier inédit

Le Mois de Juillet 2023 : Un Nouveau Record de Chaleur Historique sur la Planète.

Le mois de Juillet 2023 a marqué un tournant alarmant dans l’histoire climatique de la Terre en enregistrant des températures sans précédent. Confirmant les préoccupations croissantes quant aux effets du changement climatique, le service européen Copernicus a déclaré le mardi 8 août que Juillet 2023 avait officiellement dépassé tous les mois précédents en tant que mois le plus chaud jamais enregistré. Les données divulguées par Copernicus ont mis en évidence des chiffres alarmants, avec une augmentation de 0,33 °C par rapport au précédent record (Juillet 2019), portant la moyenne à 16,96 °C. De plus, la température de l’air a dépassé de 0,72 °C la moyenne pour le mois de Juillet sur la période 1991-2020.

La sombre prédiction s’est concrétisée rapidement, puisque dès le 27 juillet, les scientifiques avaient anticipé avec une certitude presque absolue que Juillet 2023 battrait tous les records, toutes saisons confondues. Cette réalité alarmante a poussé Antonio Guterres, le Secrétaire Général des Nations Unies, à déclarer que l’humanité était désormais entrée dans une ère de « l’ébullition mondiale », quittant ainsi l’époque du simple réchauffement climatique.

Les signes indéniables du changement climatique, résultant principalement des activités humaines telles que l’utilisation des combustibles fossiles, se sont manifestés simultanément à travers le globe. Des canicules dévastatrices en Grèce et au Canada, accompagnées de terribles inondations, ainsi qu’une chaleur accablante en Europe du Sud, en Afrique du Nord, dans le sud des États-Unis et une partie de la Chine, ont illustré l’étendue des effets dévastateurs du réchauffement climatique.

Les océans ont également enregistré des anomalies inquiétantes, avec des températures de surface exceptionnellement élevées depuis avril et des niveaux jamais vus en Juillet. Le 30 juillet, un record absolu a été battu avec une température de surface de 20,96 °C, dépassant ainsi la moyenne de 0,51 °C pour la période 1991-2020.

Samantha Burgess, directrice adjointe du service européen Copernicus sur le changement climatique, a souligné les effets désastreux de ces records sur les individus et la planète, exposant davantage à des événements extrêmes et intensifiés.

Dans un contexte plus large, le réseau scientifique World Weather Attribution a établi que les récentes canicules auraient été pratiquement impossibles sans l’impact de l’activité humaine. De plus, Copernicus a alerté sur l’état alarmant de la banquise de l’Antarctique, ayant atteint sa plus faible étendue jamais enregistrée pour un mois de juillet, avec une diminution de 15 % par rapport à la moyenne.

Bien que 2023 se positionne actuellement comme la troisième année la plus chaude, avec une augmentation de 0,43 °C au-dessus de la moyenne récente, Samantha Burgess a insisté sur le chiffre crucial de 1,5 °C, qui représente la limite supérieure fixée par l’accord de Paris de 2015 pour contenir le réchauffement climatique. Cependant, il est important de noter que cette limite concerne une moyenne sur plusieurs années et non un seul mois.

Face à cette réalité inquiétante, Samantha Burgess a conclu en soulignant l’urgence de prendre des mesures ambitieuses pour réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre, à l’origine de ces records alarmants.

Alors que l’année 2023 se poursuit, il est prévu que le phénomène climatique cyclique El Niño contribue à maintenir des températures élevées, renforçant ainsi la possibilité de nouveaux records à la fin de cette année.

Partager

Regardez aussi

Béni Mellal-Khénifra : une production record de betterave à sucre attendue

Gharb : 286.000 tonnes de betterave, malgré le stress hydrique

La campagne betteravière du Gharb fait état de 286.000 tonnes de betterave à sucre, soit …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *