AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Le taux de remplissage des barrages à Marrakech-Safi en hausse de 40%
Le taux de remplissage des barrages à Marrakech-Safi en hausse de 40%
Le taux de remplissage des barrages à Marrakech-Safi en hausse de 40%.

Le taux de remplissage des barrages à Marrakech-Safi en hausse de 40%

Le taux de remplissage des barrages à Marrakech-Safi a augmenté de 40%.

Les retenues des principaux barrages de la région Marrakech-Safi ont atteint 80,35 millions de m3 (Mm3) à la date du 02 décembre 2020, enregistrant ainsi un taux de remplissage de 40,16%, selon la Direction générale de l’Eau, relevant du ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau.

Ce niveau est légèrement supérieur à la même période de l’année écoulée (78,8 Mm3), soit 39,46%, précise la direction générale de l’Eau dans la situation journalière des principaux grands barrages du Royaume.

Ainsi, les réserves d’eau dans le barrage Moulay Abderrahmane a enregistré une hausse passant d’un taux de remplissage de 64% le 2 décembre 2019 à 67,4% la même date de 2020 (43,4 Mm3), poursuit la même source.

Lire aussi : Maroc : Comment l’agriculture peut s’adapter face à la rareté de l’eau ?

Le barrage Sidi M’Hamed Ben Slimane Jazouli a enregistré, quant à lui, la même tendance haussière avec un taux de remplissage passé de 54,5 % à 71 %, soit quelque 10,9 Mm3.

Les réserves des barrages Yaakoub Mansour et de Lalla Takerkoust ont également enregistré une légère augmentaton, passant respectivement de 16,8 % à 17,9 % (12,4 Mm3) et de 7,7 % à 9,1 % (4,85 Mm3), précise-t-on de même source.

Cependant, une baisse du taux de remplissage a été constatée au niveau du barrage Abou El Abbas Essabti qui est passé de 54,3% le 2 décembre 2019 à 35,4% à la même date de 2020, soit un volume de 8,8 Mm3.

Partager

Regardez aussi

M. Sadiki ministre agriculture 2022

Sadiki mène plusieurs entretiens autour de la coopération agricole en Afrique

La coopération dans le domaine agricole au centre d’entretiens entre M. Sadiki et plusieurs de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *