Forum Commentaires: السلام عليكم ممكن نتواصل في ما يخص ارض للبيع شكرا -- السلام عليكم ممكن نتواصل في ما يخص ارض للبيع شكرا -- اظهر قطاع النباتات العطرية والطبية بعض المرونة في مواجهة الجفاف. تتميز النباتات المغربية العطرية والطبية بغناها وتنوعها وقيمتها الاجتماعية والاقتصادية.… -- انا لله و انا اليه راجعون, بعد اسبوعين من فراقي عمي السي عبد العزيز ها هو عمي و صديق طفولتي… -- السلام عليكم عندي ارض فلاحية في بن سليمان بغيت ندير مشروع ديال الدجاج البلدي من أجل إنتاج البيض كتقلب على… -- - Forum: -- Bonjour, Merci et bravo pour le concepteur de ce site. J’envisage de planter 22 hectares d… -- Salam à tous : Nous sommes une société d’édition et d’intégration de logiciel de gestion d… -- Salam, Je suis un MRE qui veut s’installer au Maroc prochainement. Après le Corona j’e… -- Cher Messieurs, Je m’appelle Miriam et je travaille dans le département commercial de la sociét… -- Bonjour, Nous préparons pour bientôt notre retour au Maroc. Quelle est la fourchette habituelle p… -- Si vous etes interessés par l’export, nous vous proposons de nous rejoindre: plus de 200 com… -- ايحث عن مشتري بالجملة لنبثة اكليل الجبل ازير
Accueil / Actualités / Actu internationales / « Target-Malaria »: Appel à une agriculture saine, écologique et durable
image_not_found

« Target-Malaria »: Appel à une agriculture saine, écologique et durable

Des centaines de burkinabè protestent contre le projet « Target-Malaria ».

Plusieurs centaines de Burkinabè ont battu le pavé, samedi à Ouagadougou, pour protester contre « Target-Malaria », projet consistant en la modification génétiquement des moustiques vecteurs de paludisme afin de réduire la transmission de la maladie, appelant à une agriculture saine, écologique et durable.

Selon le collectif citoyen pour l’agro-écologie, le Burkina Faso a importé d’Italie des oeufs des moustiques génétiquement modifiés, placés pendant plusieurs mois dans un laboratoire de l’Institut de Recherche en Science de la Santé dans le but de combattre le paludisme qui fait de nombreuses victimes chaque année, en particulier les enfants, dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Ces moustiques mâles stériles doivent être relâchés, d’ici fin 2018, pour une expérience d’observation dans plusieurs localités, près de Bobo Dioulasso (2è grande ville du pays), dans la région de l’Ouest, estime le collectif.

Quant aux promoteurs de ce projet, la recherche scientifique burkinabè veut innover les méthodes de lutte contre le paludisme, à travers l’adoption de ce nouveau procédé scientifique.

« Target-Malaria », consortium regroupant des experts dans différents domaines issus d’Europe, d’Afrique et des Etats-Unis, ambitionne de réorienter la lutte contre le paludisme, dans la mesure où, relèvent-ils, les méthodes utilisées jusqu’ici ont démontré leurs limites face à la résistance développée par les germes et les agents vecteurs.

Ce projet, ont-ils expliqué, consistera exactement à modifier génétiquement les moustiques afin pallier et réduire sensiblement la cadence de transmission de la maladie, précisant que, sur plus de 600 espèces de moustiques en Afrique, seules trois sont concernées par leurs recherches.

Regardez aussi

accord entre le Royaume-Uni et le Maroc stimulera les exportations de fruits

L’accord entre le Royaume-Uni et le Maroc stimulera les exportations de fruits

L’agriculture constitue un des secteurs phares de l’accord entre le Maroc et le Royaume-Uni. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *