Accueil / Actualités / Actu Maroc / Errachida: Un symposium international autour de l’huile d’argan

Errachida: Un symposium international autour de l’huile d’argan

Un symposium international sur les effets bénéfiques de l’huile d’argan à Errachida.

Le premier symposium international sur les vertus de l’huile d’argan sur la santé humaine se tiendra du 4 au 6 mai à Errachida.

A l’initiative de la Faculté des Sciences et Techniques d’Errachida (FSTE), ce congrès réunira de nombreux intervenants nationaux et internationaux tels que des chercheurs universitaires et des professionnels de la santé issus du secteur public et privé.

Véritable plateforme de rencontre et de partage, cet événement a pour principal objectif d’identifier les besoins futurs pour la recherche liée aux effets bénéfiques de l’huile d’argan.

Selon lematin.ma, les conférences, débats et interventions diverses porteront sur des thèmes tels que « Les structures chimiques, les propriétés et la valeur additionnelle de l’huile d’argan », « Les vertus thérapeutiques, cosmétiques et nutritionnelles de l’huile d’argan », ainsi que « l’implication de l’huile d’argan dans la prévention et le traitement de différentes pathologies médicales » et « Les filières d’huile d’argan: labellisation, traçabilité et transparence ».

Rappellons que l’huile d’argan est extraite du fruit de l’arganier (Argania spinosa, L.), arbre endémique de la région Sud-Ouest du Maroc. La culture de l’arganier est indispensable au maintien de la biodiversité et au développement socio-économique. Son huile, classée parmi les produits phares du terroir marocain, est très onéreuse : il s’agit de l’huile alimentaire la plus coûteuse. Elle présente de nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé humaine telles que des vertus anti-inflammatoires, anti-oxydantes, cardiovasculaires et neurologiques.

Regardez aussi

La Tunisie exporte fruits à noyau

La Tunisie prévoit d’exporter 80.000 tonnes de fruits à noyau

La Tunisie veut exporter 80000 tonnes de fruits à noyau, cette campagne. Selon le directeur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *