Accueil / Actualités / Actu Maroc / 2ème réunion du Comité de Pilotage de suivi et de la mise en œuvre de la SNDD

2ème réunion du Comité de Pilotage de suivi et de la mise en œuvre de la SNDD

La SNDD, un cadre de référence pour concilier politiques sectorielles et exigences du développement durable.

La Stratégie Nationale du Développement Durable (SNDD) constitue, aujourd’hui, un cadre de référence qui sera pris en considération pour concilier politiques sectorielles et exigences du développement durable et ce, conformément aux dispositions de loi cadre portant charte Nationale de Développement Durable, ont souligné des participants à la 2èmeréunion du Comité de Pilotage de suivi et de la mise en œuvre de cette stratégie.

Présidée par la secrétaire d’État chargée du Développement durable, Nezha El Ouafi, cette rencontre dédiée à l’adoption des Plans d’Actions Sectoriels du Développement Durable (PADDs) pour la mise en œuvre de la SNDD, a été l’occasion pour les différents intervenants de mettre en avant l’approche adoptée par le département de tutelle pour opérationnaliser cette stratégie et les efforts déployés pour mobiliser toutes les parties prenantes et coordonner l’action à même de concrétiser les objectifs escomptés dans les délais impartis, indique un communiqué du ministère.

Les participants à cette rencontre, tenue récemment à Rabat, ont aussi discuter les versions finales des PADDs, finalisées en parfaite concertation avec les points focaux de développement durable des départements concernés et mis l’accent sur ce qui a été réalisé pour opérationnaliser la SNDD, précise-t-on de même source.

En effet, 21 PADDs ont été élaborés pour déterminer la contribution de chaque secteur dans la mise en œuvre de cette stratégie, avec un Plan d’action transversal relatif à la mise en œuvre du volet concernant l’Exemplarité de l’État (PADD-EE), ajoute le communiqué.

A cet égard, le ministère a reçu 15 Plans d’Actions du Développement Durable Sectoriels qui ont été validés par les départements concernés et les autres départements restants se sont engagés à transmettre leur PADDs au SEDD dans les plus brefs délais.

Au terme de cette réunion, tous les départements ont été solliciter pour identifier les actions prioritaires à entreprendre et les cibles à atteindre d’ici 2021 ainsi que les indicateurs de suivi pour permettre d’évaluer le progrès réalisés dans ce cadre.

Il a été également convenu de partager ces indicateurs avec le ministère de l’économie et des finances pour les programmer dans les budgets sectoriels à partir de 2019 et les intégrer au niveau de leurs rapports de performance sectoriel.

Intervenant à l’ouverture de cette réunion, Nezha El Ouafi a souligné que cette rencontre avec les secrétaires généraux des départements ministériels concernés par la question du développement durable a pour but de discuter des moyens de mise en œuvre de la SNDD, adoptée le 25 juin 2017 par le Conseil des ministres, à travers la mobilisation de tous les départements concernés et la mise en œuvre des mesures proposées dans les versions finales des Plans d’action sectoriels de développement durable (PADD).

Il s’agit d’intégrer ces moyens dans le programme budgétaire des trois prochaines années 2019, 2020 et 2021 et fixer les indices de leur suivi et leur mise en œuvre ainsi que les buts de leur réalisation à l’horizon 2021 et 2030 pour procéder à l’évaluation du progrès enregistré dans ce domaine, a-t-elle dit.

Regardez aussi

La FISA dément catégoriquement des propos qui lui sont attribués - photo:DR

UE: les producteurs de poulets veulent lutter contre les importations

UE: les producteurs européens de poulets veulent lutter contre les importations. L’association européenne des producteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *