Accueil / Actualités / Actu Maroc / Impact du SIAM sur la région de Meknès
image_not_found

Impact du SIAM sur la région de Meknès

Le SIAM, un véritable levier socio-économique à Meknès et région.

Avec un flux dépassant les 800.000 visiteurs et la large couverture médiatique qu’il suscite tout au long de ses six jours, le Salon international de l’Agriculture de Meknès (SIAM) est devenu au fil des ans un véritable levier socio-économique de la ville et sa région et une vitrine pour la promotion de l’agriculture locale, régionale et nationale.

A l’heure de l’ouverture de cette 13-ème édition de cette messe de l’agriculture marocaine, les autorités locales et les organisateurs du SIAM sont à pied d’œuvre pour optimiser au maximum les retombées socio-économiques de ce rendez-vous agricole d’envergure, que ce soit en matière de création d’emploi, de stimulation de l’investissement ou de promotion touristique de la capitale ismaélienne.

C’est au niveau des unités hôtelières de la ville que l’impact du SIAM est le plus visible. En effet, tous les hôtels de la place, toutes catégories confondues,  affichent complets à l’approche de l’ouverture du Salon. Les participants et les visiteurs venus d’ailleurs prennent en effet le soin de réserver leurs hôtels des mois à l’avance.

Et comme la capacité litière de la ville n’est pas en mesure d’absorber la forte demande à l’occasion du Salon, des Meknassis transforment leurs domiciles en maisons d’hôte pour la circonstance.

Au-delà des centaines d’emplois directs générés par cette manifestation, le SIAM est devenu la locomotive d’une véritable économie locale, dont bénéficient habitants, commerçants, hôteliers et restaurateurs qu’il soient à Meknès, Fès, El Hajeb ou à Ifrane.

Selon les organisateurs, l’évolution de la participation des acteurs de l’économie solidaire est aussi plus que remarquable. Si la première édition n’a enregistré que 25 coopératives seulement, le SIAM-2018 connaitra la participation d’un nombre record de 393 unités, sachant que 750 demandes ont été formulées cette année.

Outre la grande diversité des produits, les initiateurs du SIAM notent une amélioration nette, en ce qui concerne la qualité des produits et des packagings, ce qui s’est répercuté sur le plan de la commercialisation. Plus de 65pc du Chiffre d’Affaire est réalisé lors du SIAM, précise-t-on.

La 13-ème édition du SIAM, qui se tient du 24 au 28 avril, est placée sous le thème ‘’Logistique et marchés agricoles’’.

Déployé sur une superficie de 180.000 m², dont 87.000 couverts, ce Salon devrait accueillir plus de 1.400 exposants issus de 67 pays et plus de 850.000 visiteurs.

Le SIAM, qui compte parmi les plus grands évènements de l’Afrique dédiés à l’agriculture et aux opérateurs du secteur agricole, est organisé autour de 9 pôles, à savoir le ‘’Pôle Régions’’, le ‘’Pôle Sponsors et Institutionnels’’, le ‘’Pôle International’’, le ‘’Pôle Agro-fourniture’’, le ‘’Pôle Nature et Vie’’, le ‘’Pôle Produits’’, le ‘’Pôle Produits du Terroir’’, le ‘’Pôle Élevage’’ et le ‘’Pôle Machinisme’’.

Les Pays-Bas sont l’invité d’honneur de cette édition. Considéré comme la ‘’porte de l’Europe’’, ce pays bénéficie d’un réseau logistique de premier plan et représente l’une des places centrales du commerce européen et mondial pour les produits agricoles. Le modèle néerlandais constitue un benchmark intéressant par rapport à la thématique de cette édition.

Regardez aussi

Drâa-Tafilalet : la superficie du pommier est passée de 8.645 à 175.501 ha

Drâa-Tafilalet : la superficie du pommier est passée de 8.645 à 175.501 ha

Le pommier est une filière qui contribue à une dynamique économique importante à Drâa-Tafilalet. Troisième …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *