Accueil / Actualités / Actu internationales / SIAM 2016: un rendez-vous incontournable
SIAM 2016: un rendez-vous incontournable

SIAM 2016: un rendez-vous incontournable

Le SIAM 2016, un rendez-vous incontournable pour les professionnels et les visiteurs pour s’informer des étapes franchies par l’agriculture marocaine.

Le Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM), qui est à sa 11 ème édition, se confirme d’année en année comme un rendez-vous annuel incontournable tant pour les visiteurs que les professionnels pour s’informer des étapes franchies par l’agriculture marocaine.

Organisé sous le thème “Agriculture durable et résiliente”, le SIAM 2016 qui ouvre ses portes ce mardi sera marqué par la participation de quelque 1.200 exposants représentant une soixantaine de pays. Une occasion pour faire de cet évènement un lieu de mémoire de l’évolution du tissu agricole national et des innovations qui ont marqué le monde rural.

Les projecteurs seront ainsi braqués, une semaine durant, sur ce salon qui se confirme comme la première manifestation agricole à l’échelle africaine. Il connaitra un programme riche s’articulant autour du partage des résultats des recherches et expériences via un cycle de conférences, d’interventions des experts et de conventions de partenariat avec la participation d’opérateurs économiques et de professionnels. Pour cette édition, le SIAM met à l’honneur les Émirats Arabes Unis, confortant, ainsi, les relations d’amitié et de coopération établies entre les deux États. Partenaires de longue date, les Émirats Arabes Unis et le Maroc ont considérablement développé durant la dernière décennie leurs rapports économiques. Les échanges extérieurs ont connu un réel bond passant de quelque 300 millions de dirhams en 2000 à près de 4,1 milliards de dirhams en 2014. Sans parler des investissements étrangers, les Émirats Arabes Unis étant le 3e investisseur étranger au Maroc et le premier parmi les pays arabes.

Placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, le Salon est érigé sur une superficie globale de 172.000 m2, dont 80.000 m2 couverte avec 3.000 places de parking.

Cette édition, organisée par le commissariat général du Salon et le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime en collaboration avec l’association du SIAM, se décline en neuf pôles, à savoir “Pôle Régions”, “Pôle Sponsors et Institutionnels”, “Pôle International”, “Pôle Produits”, “Pôle Agrofourniture”, “Pôle Nature et Vie”, “Pôle Produits du terroir”, “Pôle Élevage” et “Pôle Machinisme”.

Lors de cette manifestation, chacune des 12 régions du Royaume, à savoir Tanger-Tétouan-Al-Hoceima, l’Oriental, Fès-Meknès, Beni Mellal-Khénifra, Rabat-Salé-Kénitra, Casablanca-Settat, Marrakech-Safi, Drâa-Tafilalet, Souss-Massa, Guelmim-Oued Noun, Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Ed Dahab, est représentée déclinant toutes les thématiques relatives à l’agriculture de sa zone géographique, les particularités géo-climatiques, les produits du terroir, l’agrotourisme et la politique agricole.

Depuis sa création en 2006, le SIAM s’est assigné comme objectifs de faciliter les échanges entre les différents intervenants en matière d’expertise, de savoir et d’expérience, favoriser le transfert des nouvelles technologies et sensibiliser les partenaires à la nécessité de la protection des ressources naturelles

Pour rappel, l’édition 2015 du SIAM a connu une grande affluence des visiteurs, pendant cinq jours, dont le nombre a atteint plus de 817.000. Le Commissaire général du Salon international de l’Agriculture au Maroc, Jaouad Chami, a qualifié de “très réussie sur tous les plans” la 10è édition de ce rendez-vous annuel.

La dernière édition du SIAM, marquée par une dynamique commerciale très importante au niveau de tous les pôles, a connu la signature d’environ 20 conventions, outre des partenariats scellés entre les sociétés du secteur privé.

Regardez aussi

Souss-Massa-Sensibilisation-de-plus-de-6000-agriculteurs-au-Covid-19

Le Portugal recherche une main d’œuvre marocaine pour l’agriculture

Le Portugal envisagerait de faire venir des travailleurs marocains pour le secteur de l’agriculture. Après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *