AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
samedi 3 décembre 2022
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Serghina : Le safran et les produits de terroir Bio à l’honneur
Safran : l'Afrique du Sud en passe de devenir un acteur majeur du marché

Serghina : Le safran et les produits de terroir Bio à l’honneur

La commune de Serghina, dans la province de Boulmane, a célébré, samedi, ses produits de terroir locaux Bio, notamment le safran, au rythme du patrimoine folklorique local.

Cet événement est organisé à l’initiative du Domaine Irzane, qui est une ferme dédiée à la production du safran certifié Bio, sise au Douar Ait Ali à Serghina, relevant de la province de Boulmane, à environ 130 km de la ville de Fès.

L’événement a constitué l’occasion de mettre en lumière les différents produits du terroir de la province de Boulemane, dont le safran, qui est désormais, ces dernières années, une activité essentielle pour plusieurs coopératives locales, en plus de mettre en valeur la diversité naturelle des plantes médicinales et aromatiques.

Cette rencontre a été également une opportunité pour explorer les initiatives remarquables liées aux produits du terroir qui répondent aux conditions de l’agriculture biologique, qui s’adaptent aux changements climatiques qui se produisent dans le monde entier, et qui sont respectueux de l’environnement.

Le Domaine Irzane est l’une des importantes initiatives menées par les Marocains du monde pour investir dans la nature et rechercher des produits du terroir, dans le but de créer des emplois stables au profit des femmes rurales et d’économiser l’eau en recourant à des cultures alternatives qui nécessitent le moins d’eau.

Dans une déclaration à la MAP et à sa chaîne d’information M24, Hafida Moukadiri, productrice et propriétaire du Domaine Irzane et l’une des investisseurs Marocains du monde, a fait savoir que l’initiative de production de safran s’inscrit dans le cadre d’un projet lancé en 2019, visant à produire du safran en tenant compte les conditions de l’agriculture biologique.

Mme Moukadiri a souligné que cette ferme agricole équipée, qui s’étend sur une superficie d’environ 18 hectares, travaille sur la production d’autres produits comme la prune et l’amande.

La célébration du safran est une occasion unique pour mettre en relief l’importance des orientations royales et les efforts déployés par l’État pour faciliter aux Marocains du monde l’accès aux projets d’investissement, a-elle-affirmé.

Mme Moukadiri a relevé que le projet vise à mettre en place un système d’agriculture biologique, et que, pour ce faire, un budget de 2 millions de dirhams a été alloué pour implanter une unité de transformation et de séchage du safran dans la ferme agricole, soulignant que ces efforts ont aussi abouti à l’obtention du Certificat de l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires avec un capital suffisant à l’orientation vers les exportations.

Elle a également exprimé son souhait que le projet de production de safran devienne un modèle pour tous les porteurs de projets et investisseurs des Marocains du monde et les investisseurs en général, en vue de créer des emplois dans cette zone rurale, et de donner une opportunité pour la communauté rurale, en particulier les femmes rurales, d’intégrer le marché du travail.

Dans une déclaration similaire, la présidente de l’Association féminine pour le développement rural de Serghina « Akouirn », Khadija Limouni, a souligné l’importance de cette initiative pour la production de safran, soulignant que l’environnement de la région contribue à la production de cette épice.

L’association, qui œuvre dans le domaine du safran et a mobilisé des hectares à cet effet au profit d’environ 118 femmes en vue d’atteindre 165 femmes, a également fourni des formations au profit des coopératives des alentours de la commune de Serghina, a-elle-ajouté.

MAP

Regardez aussi

Poivrons-Les-exportations-marocaines-vers-l-Espagne-ont-augmenté-de-210-%

UE : De nombreuses alertes sur les fruits et légumes de Turquie

La plupart de ces notifications concernaient le poivron (85), suivi du citron et du raisin …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.