Accueil / Actualités / Actu Maroc / Saïss Lait en crise, Yoplait en danger au Maroc
image_not_found

Saïss Lait en crise, Yoplait en danger au Maroc

La société laitière Saïss Lait, franchisée Yoplait, est en crise.

La marque française Yoplait est active au Maroc sous contrat de franchise avec la société Saïss Lait. Cette marque est condamnée à disparaître sur le marché national puisque les salariés de Saïss Lait ne sont plus payés depuis plus de 4 mois, et l’activité globale de l’entreprise est suspendue depuis le mois d’Avril, ce qui n’est évidemment pas bon signe.

En 2011, Yoplait a repris vie au Maroc, les produits étaient conçus et fabriqués au sein des usines de Saïss Lait, principalement dans l’unité de Fès, qui  s’étend sur 2 hectares et dispose d’une capacité de traitement de 100 000 litres de lait par jour, avec une main d’œuvre de 129 salariés et 1 200 apporteurs éleveurs laitiers .

Les yaourts de la marque de la petite fleur sont d’ores et déjà commercialisés sur tout le territoire national auprès de Carrefour et BIM, Yoplait a assuré également une présence auprès de 40% du réseau des distributeurs nationaux marocains. ”L’entreprise a généré un chiffre d’affaires moyen de 8 MDH par mois en 2015” a déclaré le responsable commercial à nos confrères “leseco”.

Yoplait satisfait des résultats positifs a même qualifié le Maroc de pays prioritaire. Cependant la pérennité de Yoplait au Maroc est en danger. Les cadres de l’entreprise Saïss Lait ont expliqué cette crise par un manque d’approvisionnement et une succession de 8 directeurs, tous au salaire mensuel de 90.000 DH, en plus des frais liés à l’apport de consultants internationaux.

Afin de régler une partie des dettes de la société Saïss Lait, l’entreprise a été recapitalisée en 2013 par un fonds PME Croissance  géré par Maroc Invest. Un investissement de 100 millions de DH a été opéré par ce dernier,  servant au développement de Saïss Lait, ce qui a valu le retour de la marque au Maroc. Malgré ces efforts, Yoplait est menacé de disparition du marché marocain.

Regardez aussi

Béni Mellal-Khénifra : La filière de la grenade assiste à un boom

Béni Mellal-Khénifra : La filière de la grenade assiste à un boom

La région de Béni Mellal-Khénifra produit 50% de la production nationale de grenade. La filière …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *