Accueil / Technique / Dossier / Quel est le trajet des viandes de volailles au Maroc ?
Quel est le trajet des viandes de volailles au Maroc ?
Ces matériels reproduisent ainsi les conditions naturelle de couvaison des oeufs par les volailles - (ph:DR)

Quel est le trajet des viandes de volailles au Maroc ?

Quel est le chemin parcouru par les viandes de volailles au Maroc ? 

Avec un taux d’accroissement moyen, au cours de ces quatres dernières décennies, d’environ 7.7% des productions de viandes de volailles et de 3.5% des productions d’œufs de consommation, le secteur avicole constitue l’une des activités agricoles les plus dynamiques au Maroc. Compte tenu de ses prix relativement bas par rapport aux autres denrées animales, les produits avicoles sont consommés par l’ensemble de la population et constituent le seul recours pour l’amélioration de la sécurité alimentaire de notre pays en terme de protéines d’origine animale. Avec une production en 2014 de 534.000 tonnes de viandes de volailles et 5 MM d’œufs de consommation. Ce secteur couvre actuellement: 100% des besoins en viandes de volailles représentant 52% de la consommation totale toutes viandes confondues et 100% des besoins en œufs de consommation. Cependant, avant que cette viande de volaille arrive dans votre assiette, les viandes de volailles parcourent un long chemin. Focus. 

L’élevage des reproducteurs

Au Maroc, la filière de production des viandes de volailles commence par l’élevage des reproducteurs qui sont les parents des poulets de chair et des dindes. Ces reproducteurs sont sélectionnés par des firmes internationales en fonction de critères techniques de viabilité, de croissance rapide et d’efficience alimentaire (quantité d’aliment nécessaire pour produire 1 kg de volaille vivante). L’élevage maroc-volailles-viandesdes reproducteurs dure 15 à 16 mois pour le poulet de chair et de 22 à 25 mois pour la dinde. L’objectif est la production d’oeufs fécondés (les “oeufs à couver”) qui sont par la suite transférés au couvoir.

Les couvoirs 

Les couvoirs sont des établissements dont l’activité consiste en l’incubation des oeufs à couver pour produire des poussins. Ces couvoirs sont équipés de matériels (incubateurs, éclosoirs, …) qui permettent de créer un environnement et une ambiance favorables pour le développement embryonnaire dans les oeufs. Ces matériels reproduisent ainsi les conditions naturelle de couvaison des oeufs par les volailles. L’éclosion se produit au bout de 21 jours pour l’espèce poulet de chair et de 28 jours pour l’espèce dinde. Le jour même de l’éclosion, les poussins sont triés, mis dans des boites à poussins et transférés dans des fermes de production de poulets de chair et de dindes. Les poussins et les dindonneaux d’un jour sont très vulnérables aux agents pathogènes (bactéries, virus, …). C’est pourquoi, toutes les précautions hygiéniques et sanitaires sont prises au niveau des couvoirs afin de limiter au maximum toutes sortes de contamination.

volailles-viandes-marocLes élevages de production

Avant l’arrivée des poussins à la ferme, elle subie des opérations de dératisation et de désinsectisation. Les poulaillers et le matériel d’élevage sont nettoyés, lavés et désinfectés et une période de vide sanitaire d’au moins 3 semaines est observée afin d’interrompre le cycle de développement des agents pathogènes. L’objectif étant de réduire au maximum la pression microbienne dans la ferme. Dès leurs arrivée à la ferme, les poussins ou les dindonneaux sont mis en place dans des bâtiments d’élevage ou poulaillers permettant le renouvellement adéquat du volume d’air, un bon niveau d’humidité et une température adaptée à l’âge des volailles. Ces bâtiments sont aussi équipés de matériel d’éclairage, d’alimentation et d’abreuvement des volailles. Les volailles sont élevées au sol sur une litière de paille ou de copeaux de bois et disposent d’un espace suffisant pour circuler en liberté. Elles sont soumises, dès leur jeune âge, à un programme de vaccination contre les maladies aviaires qui sont propres à l’espèce. De même, les éleveurs prennent grand soin de leurs volailles et évitent tous les facteurs de stress pouvant les perturber. Ils veillent à ce qu’elles aient suffisamment d’air et de lumière , une diète équilibrée et nutritive, de l’eau fraîche et un milieu ambiant confortable. L’objectif est de leur permettre d’extérioriser tout leur potentiel génétique de croissance, de production et d’efficience alimentaire. La période d’élevage dure environ: 6 semaines pour le poulet de chair (afin d’atteindre les 2 kg de poids vif) et de 12 semaines pour les femelles de dinde et 16 semaines pour les mâles (pour atteindre un poids vif de 6,3 kg et 13 kg respectivement).

Regardez aussi

Désherbage de la betterave : Le désherbage mécanique combiné s’avère plus écolo

Betterave à sucre : Fertilisation et protection de la culture en irrigation localisée

Betterave à sucre : Fertilisation et protection de la culture en irrigation localisée. L’obtention d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *