Accueil / Actualités / Actu Maroc / Zoom sur les projets de valorisation agricole de l’Oriental
image_not_found

Zoom sur les projets de valorisation agricole de l’Oriental

Des projets de valorisation des produits agricoles dans l’Oriental.

Les constructions d’une nouvelle unité de valorisation à Oujda et d’une plateforme de commercialisation ont été annoncées il y a peu. Zoom sur ces projets qui visent valoriser le travail des agriculteurs de l’Oriental.

L’unité de valorisation

Il y a une dizaine de jours, à l’occasion du Salon régional de l’économie sociale et solidaire d’Oujda, le président de la région avait annoncé la construction d’une unité de valorisation. Coup d’œil sur ce projet d’une grande ampleur qui réunira sur une même plateforme des pôles de valorisation, de conditionnement, d’emballage, de promotion et de commercialisation des produits.

Cette plateforme sera construite pour 195 millions de dirhams fiancés par le Conseil Régional de l’Oriental (CRO). Cette unité a été imaginée pour permettre aux produits du terroir de répondre aux normes internationales et ainsi être compétitifs.

En plus des produits locaux, la plateforme réceptionnera et traitera les produits de diverses régions d’Afrique comme Kaolack au Sénégal, Mouhoun au Burkina Faso et de Nawa en Côte d’ Ivoire, explique L’Economiste. Cette activité vise à ouvrir l’a région de l’Oriental sur de nouvelles opportunités tout en renforçant la « coopération sud-sud ».

La plateforme commerciale

Au cours de Salon, les habitants de l’Oriental ont également appris la construction d’une plateforme commerciale qui verra le jour pour un budget de 3,6 millions de Dh. Cette plateforme vise à aider les coopératives locales à renforcer la commercialisation de leur produit. Des produits à base de dattes de Figuig, les plantes aromatiques et médicinales des hauts plateaux, les huiles essentielles de Jerada, les huiles d’olive de Taourirt et Driouch, les truffes de Bouarfa, les amandes de Aïn Sfa, le miel et les olives pourront ainsi être plus compétitifs.

De plus, des formations seront dispensées aux acteurs du tissu coopératifs pour leur enseigner de bonnes techniques commerciales. Grâce à une meilleure valorisation et une meilleure pénétration sur les marchés locaux et internationaux, ces projets permettront d’améliorer l’impact socio-économique.

Regardez aussi

Irrigation localisée: Le ministère de l'agriculture du Maroc revoit les subventions pour l'irrigation localisée

Le ministère de l’agriculture du Maroc revoit les subventions pour l’irrigation localisée

Le ministère de l’agriculture du Maroc revoit les subventions pour l’irrigation localisée Le ministère de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *