×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
samedi 24 septembre 2022
Accueil / Actualités / Actu internationales / Un projet européen pour lutter contre le manque d’eau
Maroc : les investissements pour le climat dépassent 111 MMDH
Secheresse - Ph : DR

Un projet européen pour lutter contre le manque d’eau

Des pays méditerranéens bénéficient d’un projet européen de lutte contre le manque d’eau dans leur région.

Le projet dénommé « Élargissement inclusif des actions de restauration des agroécosystèmes méditerranéens » (REACT4MED) voit le jour, pour faire face aux pénuries d’eau lors des sécheresses dans les pays méditerranéens comme le Maroc.

En effet, selon le projet européen PRIMA REACT4MED, qui vise à restaurer l’agroécosystème méditerranéen et à prévenir la dégradation des sols et la désertification, la méditerranée perd à peu près 0,5 tonne de sol fertile par hectare chaque année à cause de l’érosion des sols, soit environ deux fois la moyenne européenne.

Ainsi, pour donner l’occasion aux protagonistes d’émettre plusieurs idées pour une gestion durable des terres et de l’eau, le projet, qui vise à approfondir les connaissances scientifiques, se poursuivra jusqu’en 2025. Autrement dit, le projet REACT4MED apporte et accompagne des solutions, telles que la plantation des terres, la lutte contre l’érosion, la conservation de l’humidité des sols, la fertilisation des sols par la gestion intégrée ou biologique, et l’augmentation de l’utilisation des ressources en eau, et ce, dans le but de développer socialement et économiquement la Méditerranée.

En outre, en plus du Maroc, d’autres pays qui souffrent de pénuries d’eau, avec moins de 1 000 mètres cubes par personne, font également partie de ce projet, tels que l’Espagne, la Grèce, l’Italie, l’Allemagne, Chypre, Israël, la Turquie et l’Égypte. D’autre part, il faut nécessairement bien choisir les cultures en fonction de l’utilisation de l’eau, pendant tout le déroulement de la production, en considérant bien sûr les connexions eau et énergie, et ce, dans le but d’une gestion durable de l’eau.

Par ailleurs, le projet devrait également permettre de garantir la disponibilité de l’eau et à améliorer la gestion qualitative et quantitative des eaux usées. Ainsi à long terme, le projet a pour but d’accroître l’efficacité et la durabilité de l’approvisionnement en eau dans les entreprises euro-méditerranéennes, en développant des solutions innovantes et économes en énergie.

Regardez aussi

Delassus s'engage dans l'énergie solaire

Irrigation : Le potentiel solaire du Maroc comme opportunité ?

Irrigation agricole : le fort potentiel solaire du Maroc, porteur d’opportunités en matière de pompage …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.