Accueil / Actualités / Production de céréales, une campagne 2015 record!
image_not_found

Production de céréales, une campagne 2015 record!

Production de céréales d’automne au Maroc : un véritable record en 2015 avec 11 millions de tonnes

Si habituellement, le production céréalière ne comble pas le marché local, ce qui s’était notamment produit en 2013 – 2014, l’année 2014 – 2015 sera parmi les années record des production de céréales d’automne de notre pays.

Les céréales d’automne au Maroc

Les céréales d’automne représentées par le blé dur, le blé tendre et l’orge offriront cette saison un surplus de production établi à 5 % de plus par rapport aux prévisions qui avaient été établies. Une bonne nouvelle pour les céréaliers marocains et pour le Ministère de l’agriculture et de la pêche qui annoncent donc 11,5 millions de tonnes en plus. Le blé tendre constitue cette année à lui seul un véritable record. Une très bonne chose, puisque celui-ci représente une composante essentielle de la consommation des ménages. Sur la production totale, on compte 5,6 millions de tonnes supplémentaires de blé tendre, pour le blé dur 2,4 millions de tonnes et pour ’orge  3,5 millions de tonnes. Certaines régions concentrent  à elles seules 45 % de la production céréalière au Maroc, c’est le cas des provinces de Chaouia, El Haouz, et des régions du Doukkala. 5 millions d’hectares en moyenne au Maroc pour les céréales avec 40 % pour le blé tendre et l’orge et 20 % de blé dur, une production qui bien souvent ne suffit pas aux besoins du marché local, si bien que le pays doit importé environ 3 tonnes de céréales en plus de la production nationale, ce qui s’est produit en 2013 -2014.

Un climat très favorable

Les conditions climatiques et la pluviométrie de cette année ont largement contribué à cette production record. Importateur en Afrique de céréales, Le Maroc est en troisième position derrière l’Algérie et l’Egypte. L’année 2015 reste donc une année record pour la production céréalière du Maroc… les années se suivent mais ne se ressemblent pas  !

Regardez aussi

Afrique : La biofortification peut jouer un rôle clé dans la réponse au Covid-19

Afrique : la biofortification peut jouer un rôle clé dans la réponse au Covid-19

Les cultures biofortifiées ont un rôle clé à jouer dans la réponse au Covid-19. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *