AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Pourquoi le prix de la tomate augmente ?
Tomates et froid avantages du traitement eau chaude
Tomates : DR

Pourquoi le prix de la tomate augmente ?

Les exportations marocaines de la tomate ont augmenté de 19% par rapport à l’année précédente.

Dernièrement, le prix de la tomate au Maroc est passé de 5 à 9 DH/kg. Une hausse due, entre autres, à la demande augmentée en ce produit et aux conditions climatiques difficiles.

Au Maroc, le prix de la tomate a augmenté de manière significative, passant de 5 à 9 DH/kg, en un court laps de temps, soit une hausse de 80%. Selon le journal d’Al Ahdath Al Maghribia, plusieurs facteurs peuvent expliquer cette augmentation brutale, notamment l’augmentation de la demande aussi bien au niveau local qu’à l’étranger, qui a mis une pression sur l’offre disponible sur le marché. Les professionnels ont également mentionné l’impact de la vague de froid sur la disponibilité de tomates. Aujourd’hui, les consommateurs sont déçus par les prix élevés de ce produit.

Le marché des fruits et légumes au Maroc est caractérisé par une organisation anarchique, ce qui a un impact sur la filière de la tomate. Selon les professionnels consultés par le journal, il y a beaucoup d’intermédiaires qui provoquent la spéculation et la hausse des prix, en particulier lorsque la demande est élevée et que l’offre est limitée. Le Ministre de l’agriculture a également confirmé ces dysfonctionnements lors d’une séance parlementaire. En outre, le gouvernement cherche à relancer les exportations de tomate, comme le montrent les statistiques de l’année 2022 qui ont enregistré une augmentation de 19% par rapport à l’année précédente. Le Maroc a également renforcé sa présence sur certains marchés étrangers, comme celui du Royaume-Uni, où ses exportations de tomate ont dépassé celles de l’Espagne.

Il est important de noter que pendant la saison hivernale, 85% de la production nationale de tomate provient de la région du Souss, tandis que le reste provient de la région de Doukkala. Les récentes précipitations dans ces deux régions ont donné aux producteurs un certain optimisme quant à leur récolte pour cette saison en cours.

Partager

Regardez aussi

Poivrons le Maroc devient 6ème exportateur mondial

Le poivron est-il vraiment une culture rentable ?

Comparaison de l’évolution du prix du poivron payé aux agriculteurs en Espagne, au Maroc et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.