Accueil / Actualités / Actu internationales / Pourquoi sommes-nous désagréables lorsque nous avons faim ?
image_not_found

Pourquoi sommes-nous désagréables lorsque nous avons faim ?

Savez-vous pourquoi la faim et la colère vont de pairs ?

Le fait de s’énerver quand nous avons faim est une pratique courante. Il y a une explication scientifique qui explique la facilité que vous avez à vous énerver lorsque vous avez faim. Il semblerait que tout soit lié à votre cerveau.

Quand on mange, nos aliments se transforment en nutriments: En glucose, en sucre, … . Ces nutriments vont directement dans le sang et sont distribués à tous nos organes et nos muscles afin de créer de l’énergie. Plus l’heure de votre dernier repas ingéré s’éloigne, et plus la dose en nutriments qui circule dans votre corps baisse. Si votre taux de sucre baisse beaucoup, votre cerveau va immédiatement se mettre en état d’urgence ou d’alerte, parce que vous êtes en manque de nutriments.

En effet, contrairement à d’autres organes et tissus de votre corps, votre cerveau est hautement dépendant du glucose pour pouvoir faire son travail. Quand votre ventre est vide, vous avez beaucoup plus de mal à vous concentrer. Même trouver vos mots demande plus d’efforts. Se comporter normalement, s’empêcher de s’énerver et/ou de crier est alors plus difficile. De plus, quand votre taux de glucose baisse dans votre sang, votre cerveau envoie des instructions à vos organes et leur demande de libérer des hormones, telles que: l’adrénaline. Ce type d’hormones accentue votre agressivité.

La faim et la colère sont contrôlés par les mêmes gênes. Il est donc scientifiquement prouvé que vous avez le droit de vous énerver quand vous n’avez pas mangé. Il semblerait que ça soit un mécanisme de survie pour les êtres humains et les animaux.

Regardez aussi

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : sensibilisation des agriculteurs au Covid-19

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : sensibilisation des agriculteurs au Covid-19

Cette campagne de sensibilisation anti-Covid-19 a pour objectif de préserver la santé des travailleurs agricoles. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *