Accueil / Actualités / Actu Maroc / Porte ouverte: Centre national d’étude et de recherche sur l’Eau et l’Energie

Porte ouverte: Centre national d’étude et de recherche sur l’Eau et l’Energie

Des journées portes ouvertes pour faire connaître la mission et les prestations offertes par le CNEREE, du 05 au 07 juin.

Le Centre national d’étude et de recherche sur l’Eau et l’Energie (CNEREE) relevant de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech organise du 05 au 07 juin des Journées portes ouvertes sous le thème « recherche et développement pour lutter contre la pollution de notre environnement ».

Initiées à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, ces journées visent à faire connaître à un large public la mission et les prestations offertes par le CNEREE, qui œuvre en particulier à développer des solutions écologiques et peu coûteuses pour la protection de l’environnement.

Ces journées portes ouvertes associeront différents supports de communication: visite de plateformes technologiques et des réalisations du CNEREE, ateliers sur des expériences ayant des implications sociétales et environnementales, vidéos, posters entre autres.

Créé dans le cadre du plan quinquennal 2000-2004 par le ministère de l’Enseignement supérieur, le CNEREE a pour missions de constituer une interface entre des établissements universitaires et de recherche publics et privés autour des thématiques de l’Eau et de l’Energie, fournir de l’aide aux décideurs, aux universitaires et aux autres établissements publics, semi-publics et privés, entretenir une collaboration avec les autres intervenants dans le domaine de l’eau et de l’énergie pour assurer un transfert efficace de technologie et agir comme facilitateur entre l’université, les opérateurs scientifiques et le secteur socio-économique.

Initiée par l’Organisation des Nations unies en 1972, la Journée mondiale de l’environnement (JME) a pour objectifs de donner un visage humain aux problèmes environnementaux, amener les peuples à devenir les agents actifs du développement durable et équitable, promouvoir la compréhension du fait que les communautés sont incontournables dans les changements d’attitudes en ce qui concerne les problèmes environnementaux et défendre le partenariat qui assurera à toutes les nations et les peuples d’apprécier un futur plus sûr et plus prospère.

La JME met en avant un enjeu spécifique important différent chaque année concernant l’environnement.

Regardez aussi

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

Le flétrissement bactérien méridional cause des problèmes aux légumes. C’est la panique aux États-Unis. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *