Accueil / Actualités / Actu Maroc / PMV : Bilan de l’agrégation

PMV : Bilan de l’agrégation

Plan Maroc Vert : Bilan de l’agrégation.

L’agrégation agricole est un modèle novateur de partenariat gagnant-gagnant dans le cadre du Plan Maroc Vert, entre l’amont productif et l’aval commercial et industriel. Au total, 60 projets d’agrégation ont été réalisés dans le cadre du Plan Maroc Vert pour un investissement global prévisionnel (public+privé) de 13,6 MMDH.

Les projets d’agrégation ont permis d’agréger 52.000 petits agriculteurs sur une superficie de 155.000 ha. L’objectif ultime est d’atteindre un total de 200.000 petits agriculteurs agrégés à l’horizon de 2020.

A l’occasion du séminaire national sur l’agrégation organisé le 04 avril 2018 par l’Agence de développement agricole (ADA), Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, avait qualifié l’agrégation d’avenir du secteur agricole au Maroc. Cette déclaration a, en effet, été confirmée par les dernières statistiques de l’agrégation agricole communiquées le 18 décembre 2018, lors de la 2 ème réunion d’évaluation du Plan Maroc Vert.

L’agrégation constitue, sur le plan pratique, une solution au morcellement des terres agricoles (généralement comprises entre 1 et 5 ha) qui a tendance à réduire les rendements des différentes cultures. En l’absence de ce modèle d’agriculture contractuelle, les petits agriculteurs recourent à des techniques archaïques qui produisent de faibles rendements agricoles et des revenus modestes.

L’avantage de l’agrégation est donc de structurer et fédérer les petits agriculteurs autour d’opérateurs privés. Les agriculteurs agrégés peuvent ainsi prétendre à l’installation d’équipements collectifs qui influent positivement sur les rendements agricoles ainsi que sur l’accès au financement et aux marchés (national et export). De leur côté, les agrégateurs sécurisent leur approvisionnement en produits de qualité, assurant également une traçabilité sur l’ensemble de la chaîne de valeur.

A ce jour, les projets d’agrégation ont essentiellement bénéficié aux cultures sucrières, aux agrumes ainsi qu’à la filière laitière, qui représentent 45% des projets et 91% du nombre d’agriculteurs agrégés.

Dans le cadre du PMV, 6,8 MMDH ont déjà été investis dans les projets d’agrégation dont 92% ont été accaparés, par ordre d’importance, par l’acquisition de vaches laitières (près de 3 MMDH), les unités de valorisation (1,3 MMDH), l’irrigation (985MDH) et les équipements agricoles (950 MDH). Le reliquat a été dédié à l’acquisition de plants (499 MDH) et de ruches d’abeilles (86 MDH).

Cette forme d’organisation est encouragée par l’Etat, via le Fonds de développement agricole, par des subventions pour les projets d’agrégation à hauteur de plus de 1,2 MMDH.

Regardez aussi

Bill Gates: l'innovation agricole est nécessaire pour faire face au changement climatique

L’avenir de la production alimentaire selon Bill Gates

L’avenir de la production alimentaire selon Bill Gates. Lorsque les animaux sont élevés sur la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *