AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Pluviométrie : la campagne agricole s’emballe dans le Nord
Un leader marocain irrigation est né aubaine pour les agriculteurs !
L'agriculture marocaine - Ph :DR

Pluviométrie : la campagne agricole s’emballe dans le Nord

Un démarrage réussi pour la saison agricole !

Pour la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, les dernières précipitations ont été bénéfiques pour la campagne agricole, et les barrages de la région se remplissent déjà. La situation est susceptible de s’améliorer davantage si les précipitations observées ces dernières semaines se poursuivent avec la même intensité.

D’après Les Inspirations Éco, les agriculteurs de Tanger-Tétouan-Al Hoceima commencent à retrouver le sourire grâce aux dernières précipitations enregistrées dans la partie septentrionale du Royaume. Ceci a poussé la direction régionale de l’agriculture à faire un point plutôt rassurant sur la situation. Par rapport à l’année dernière, les cultures ont connu un arrosage pluviométrique plus conséquent en cette fin d’automne, ce qui devrait se traduire par une nette amélioration des activités agricoles, avec notamment la réalisation de la superficie programmée en cultures d’automne. En général, les barrages de la région recommencent à se remplir progressivement, alors que les agriculteurs gardent l’espoir d’engranger de bonnes récoltes saisonnières et céréalières.

L’année dernière, les cultures d’automne avaient atteint 83%, soit un total de 365 517 ha, sur les 443 574 ha initialement programmés. Il s’agit traditionnellement de cultures portant sur les céréales, les légumineuses et les fourrages. Pour la même période, la superficie emblavée en céréales d’automne avait atteint 288 531 ha, soit un taux de réalisation de 84% de la superficie programmée (342 530 ha).

Pour les légumineuses, les cultures fourragères et la betterave à sucre, les emblavements avaient concerné, respectivement, 11 809 ha (réalisation de 43%), 47 391 ha (85%) et 3 812 ha (85%). Pour la canne à sucre, la superficie emblavée s’est élevée à 727,5 ha (146%), tandis que la superficie réalisée en maraîchage d’automne s’est établie à 13 246 ha (101%).

Selon la même source, le Centre régional de la recherche agronomique (CRRA) de Tanger a mis en place un programme de recherche au profit de plusieurs filières et domaines transverses. L’objectif est de répondre aux différentes problématiques régionales, en créant de nouvelles variétés nationales de fraisiers, à l’instar de la filière céréalière.

En matière d’innovation agricole, l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) a développé la technique du semis direct, consistant à utiliser des semoirs adaptés avec zéro labour, préservant ainsi les sols et les stocks d’eau et contribuant au développement de la vie microbienne des sols. L’objectif est d’atteindre, dans la région du Nord, 130 000 ha en semis direct, soit 35% des surfaces réservées aux céréales et légumineuses.

Pour rappel, la direction régionale de l’agriculture et l’Office régional de mise en valeur agricole du Loukkos (ORMVAL) mènent, depuis plusieurs mois, des actions de formation en faveur des agriculteurs de la région en vue de les inciter à changer leurs méthodes d’irrigation. Face à la baisse des précipitations, le système de goutte-à-goutte est, en effet, désormais érigé en priorité.

Partager

Regardez aussi

Une réunion autour de l’état d’avancement de la campagne agricole, l’irrigation et la préparation de la prochaine campagne

Le Ministre tient une réunion avec les professionnels au sujet de la problématique de gestion de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *