Accueil / Actualités / Actu Maroc / Plan Maroc Vert : L’ADA fait une mise au point sur un programme du Pilier II
Plan Maroc Vert : L'agence de développement agricole fait une mise au point sur un programme du Pilier II
Plan Maroc Vert : L'agence de développement agricole fait une mise au point sur un programme du Pilier II

Plan Maroc Vert : L’ADA fait une mise au point sur un programme du Pilier II

Plan Maroc Vert : L’agence de développement agricole fait une mise au point sur un programme du Pilier II

Avec un prêt de 50 millions d’euros et un don 300000 euros, le programme du Pilier II est sous la loupe de l’Agence pour le développement agricole.

En effet, ce dernier oeuvre à l’évaluation du programme d’appui au Pilier II du Plan Maroc vert (PMV). Ce programme vise l’insertion des agriculteurs et éleveurs vulnérables dans les filières d’avenir. Le programme d’appui du Pilier II du Plan Maroc Vert s’était donné un bon nombre d’objectifs. Il s’agit de faire profiter la population des agriculteurs ciblée des opportunités des marchés nationaux et internationaux. Egalement, le programme vise à obtenir une plus grande valeur ajoutée au sein des chaines de valeur.

Ainsi, le projet d’appui du Pilier II du Plan Maroc Vert s’articulera autour de la performance et l’impact de ce programme sur différents domaines. Parmi ces derniers on peut citer entre autres, un état des lieux de son avancement physique et financier et la mesure de ses résultats. Il s’agit également d’analyser le niveau de mise en œuvre des recommandations de l’évaluation à mi-parcours du projet. Ceci s’inscrit dans le but de s’assurer si elles ont affecté la performance du programme. Et ce, avec la formulation de recommandations pour le renforcement et la capitalisation des résultats du programme, les leçons à mettre à profit lors de la conception et l’implémentation de programmes similaires dans le futur.

Des résultats prometteurs du projet d’appui du Pilier II du Plan Maroc Vert

Dès lors, des résultats plutôt optimistes sont attendus par l’évaluation. Parmi eux, figurent la réduction de la pauvreté rurale et de la vulnérabilité des agriculteurs aux aléas économiques et environnementaux. En plus, il y a le développement des filières agricoles pour l’approvisionnement des marchés nationaux et à l’export. Et cela devrait se faire avec des produits à haute valeur ajoutée. Mais aussi, il y a la conservation des ressources naturelles et anticipation des changements climatiques. Rappelons que le Plan Maroc vert prévoit, à travers son Pilier II, un accompagnement solidaire de la petite agriculture avec comme principaux objectifs la modernisation solidaire de la petite agriculture afin de lutter contre la pauvreté. Entre 600.000 et 800.000 exploitants sont concernés par cette stratégie. Quelque 3 millions de ruraux devraient voir leurs conditions de vie
améliorées à l’horizon 2020.

Regardez aussi

Agroalimentaire : Le Maroc occupe la 12ème place au monde dans le commerce de détail

Agroalimentaire : Le Maroc occupe la 12ème place au monde dans le commerce de détail

Le Maroc occupe la 12ème place au monde dans le commerce de détail Le Maroc …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *