Accueil / Actualités / Le Plan Agricole Régional de Casablanca-Settat est bénéfique

Le Plan Agricole Régional de Casablanca-Settat est bénéfique

Le Plan Agricole Régional de Casablanca- Settat porte ses fruits.

La fusion des Plans Agricoles Régionaux des différentes régions de Casablanca-Settat semble porter ses fruits et renforcer la valeur ajoutée agricole de la région.

Suite au nouveau découpage territorial du Royaume, les Plans Agricoles Régionaux (PAR) de Chaouia-Ouardigha, du Grand Casablanca et des Doukkala-Abda ont fusionné. Il semblerait que ce changement soit bénéfique et booste l’activité agricole. Au terme du PAR, la région aura bénéficié à 360 000 acteurs de la filière agricole et ce, grâce à un investissement total de 17,9 milliards de Dh.

Le PAR avance à un bon rythme : 55 projets ont débuté et sont en cours d’achèvement pour un investissement de 4 milliards de Dh. 15 de ces projets, dont le coût global s’élève à 3,32 milliards de Dh concernent le premier Pilier. Le Pilier I vise à renforcer les principales filières de la région, à savoir : les betteraves à sucre, les céréales, le maraîchage, le lait et les viandes rouges. Ces projets bénéficient à 44 900 agriculteurs et couvrent une superficie de 74 149 ha.

Les 40 autres projets s’inscrivent dans le Pillier II qui concerne l’agriculture solidaire. Ces 40 projets, qui ont nécessité un investissement primaire de 585 millions de Dh, représentent à eux seuls 54% des projets du Pilier II, 70% des investissements prévisionnels, 50% des superficies visées et 90% des bénéficiaires visés, précise Aujourd’hui Le Maroc. Les principaux changements engagés dans le cadre de ces projets sont la plantation d’arbres fruitiers et arbustes fourragers et la construction d’unités de valorisation et leur équipement.

20 des 40 projets du Pilier II profiteront à 14 filières de la production végétale : olivier, figuier, cactus, cognassier, grenadier, céréales ainsi qu’au maraîchage et aux produits du terroir comme le vignoble Doukkali et la menthe Brouj. Les 20 autres projets bénéficieront aux filières animales : production de lait, viandes rouges, aviculture, apiculture et héliciculture.

Regardez aussi

"Efficacité hydrique et dessalement de l’eau de mer comme priorités"

« Efficacité hydrique et dessalement de l’eau de mer comme priorités »

Eau: le programme gouvernemental sera axé sur l’efficacité hydrique et le dessalement de l’eau de …

Un commentaire

  1. Bonjour
    Je suis docteur vétérinaire, intéressé par un projet en élevage aviaire ou d’engraissement bovine.
    Prière m’orienter pour profiter de ce plan.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *