AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Ouverture du 3ème congrès africain sur l’agriculture de conservation

Ouverture du 3ème congrès africain sur l’agriculture de conservation

  • L’évènement vise à promouvoir le partage des connaissances et des expériences sur l’agriculture de conservation et la mécanisation agricole durable
  • Le Maroc engagé à asseoir une agriculture résiliente en Afrique aux côtés de ses frères africains

Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Mohammed Sadiki, a présidé le lundi 05 juin 2023 à Rabat, l’ouverture du 3ème congrès africain sur l’agriculture de conservation (3ACCA) organisé du 05 au 08 juin 2023 sous le thème “Construire un avenir résilient en Afrique par l’agriculture de conservation et la mécanisation durable”. Ont prit part à ce congrès, le Ministre de l’alimentation et de l’agriculture du Ghana, M. Bryan Acheampong, le Directeur Général du groupe CGIAR M. Martin Kropff, la Directrice Adjointe de la FAO-Rome, Mme Beth Bechdol et le Représentant de la FAO au Maroc, M. Jean Senahoun, ainsi que des experts régionaux et internationaux, des décideurs de divers secteurs y compris des secteurs public, privé et de la société civile.

Cet évènement a pour objectif principal l’échange des connaissances et des expériences sur l’agriculture de conservation et la mécanisation agricole durable, en vue de promouvoir l’apprentissage et accroître la sensibilisation et l’intérêt pour l’adoption et la diffusion de l’agriculture de conservation et la mécanisation agricole durable en Afrique.  Cette initiative est alignée sur la Déclaration de Malabo, l’Agenda 2063 de l’UA et les ODD de l’Afrique.

Dans son allocution d’ouverture, le Ministre a souligné que cette initiative s’inscrit en droite ligne avec les objectifs du Royaume du Maroc, sous l’égide de Sa Majesté le Roi, Que Dieu l’Assiste, qui placé la collaboration Sud-Sud avec les pays africains au centre des intérêts du Royaume pour renforcer la sécurité alimentaire de l’Afrique face au changement climatique. Il a ajouté que Maroc, dans le cadre de la nouvelle stratégie agricole Generation Green, a lancé un important programme visant à promouvoir l’Agriculture de Conservation sur 1 M Ha à l’horizon 2030. Il a également souligné l’engagement du Maroc à contribuer aux côtés de ses frères africains, à asseoir une agriculture résiliente en Afrique.

L’Afrique est la région du monde la plus exposée au risque d’insécurité alimentaire compte tenu des effets du changement climatique, de la faible productivité agricole et de la dépendance à l’égard des importations de céréales, ce qui soulève des questions quant à sa capacité à se nourrir elle-même. La prévalence de la sous-alimentation en Afrique est passée de 17,6 % de la population en 2014 à 19,1 % en 2019, soit plus du double de la moyenne mondiale et la plus élevée de toutes les régions du monde.

Pour répondre à la demande alimentaire, les pays africains ont besoin d’une transformation de leurs systèmes agroalimentaires, basée sur le développement agricole durable et la gestion rationnelle de leurs ressources naturelles. Le besoin de modernisation est plus prononcé dans l’agriculture intensive durable, incluant l’optimisation de la mécanisation, l’irrigation, les chaînes de valeurs, les services, les finances et les intrants (semences, fertilisants, etc).

La tenue de ce congès s’inscrit dans le contexte de ce nouvel élan de transformation de l’agriculture en Afrique pour la rendre plus durable et plus résiliente face aux changements climatiques.

Les efforts de ce congrès devraient permettre de développer un plan d’action efficace visant à :

  • Aider les populations les plus vulnérables à faire face aux effets dévastateurs du changement climatique.
  • Contribuer dans les efforts visant à fournir aux pays africains des stratégies pour accroître la productivité agricole conformément à la Déclaration de Malabo, à l’Agenda 2063 et l’initiative Marocaine Triple A.
  • Renforcer la position de l’Afrique sur l’agriculture de conservation et la mécanisation agricole durable et améliorer la participation effective au 9ème Congrès mondial sur l’agriculture de conservation (9WCCA) prévu en Afrique du Sud en juillet 2024.

La Déclaration de Rabat qui sera lue à l’issue du congrès tracera les axes stratégiques du développement de l’agriculture de conservation et de la mécanisation agricole durable en vue d’asseoir une agriculture résiliente en Afrique.

Le congrès est organisé en collaboration entre le Consortium National de Recherche Agricole (INRA-IAV Hassan II – ENA de Meknès), l’Office National du Conseil Agricole (ONCA), le Réseau africain de l’agriculture de Conservation (ACT), la Commission de l’Union africaine, l’Agence du NEPAD, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Centre international de recherche agricole dans les zones arides (ICARDA) relevant du Groupe CGIAR, la Banque Mondiale et d’autres partenaires nationaux (OCP, UM6P/ Almoutmir, Crédit Agricole du Maroc, fondation AAA, AMAC).

MAPM
Partager

Regardez aussi

Festive olives - ph : DR

Réunion du Conseil Oléicole International, qui représente 94% de la production mondiale, sur les perspectives d’avenir

Madrid a récemment accueilli la session plénière de la 119e réunion du Conseil des membres …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *