Accueil / Actualités / Actu internationales / Opposition au vote de la CE d’autoriser 5 OGM au sein de l’UE
Opposition au vote de la CE d'autoriser 5 OGM au sein de l'UE
Les députés européens s'inquiètent du fait que l'introduction de ces 5 OGM puissent nuire à des espèces non concernées - (ph:DR)

Opposition au vote de la CE d’autoriser 5 OGM au sein de l’UE

Le Parlement Européen s’est opposé par un vote au projet de la Commission Européenne (CE) d’autoriser cinq OGM au sein de l’UE.

Jeudi, le Parlement Européen s’est opposé par un vote au projet de la Commission Européenne (CE) d’autoriser cinq organismes génétiquement modifiés (OGM) au sein de l’Union Européenne (UE). Les maïs Bt11 (de Syngenta), les maïs 1507 (de Pioneer) et MON810 (graines et produits de Monsanto), ainsi que du coton résistant au glyphosate. Les députés européens ont donc de nouveau appelé à la réforme de la procédure d’autorisation européenne des OGM. 

Les députés européens s’inquiètent du fait que le maïs Bt11 et le maïs 1507 puissent nuire à des espèces “non ciblées” de papillons. Quant à l’évaluation du maïs MON810, elle manque de données et la possibilité d’une contamination croisée par une plante invasive porteuse de la toxine Bacillus thuringiensis (Bt) présente des “risques majeurs pour les agriculteurs et l’environnement”.

Dans le cas des produits MON810 et du coton génétiquement modifié, les députés européens soulignent que les OGM sont désormais autorisés au sein de l’Union européenne par la Commission. Ce qui devait constituer une exception quant à la procédure habituelle de décision est en fait devenue la norme.

Une législation européenne séparée qui autoriserait tout État membre de l’Union Européenne à restreindre ou interdire la vente et l’usage de denrées alimentaires contenant des OGM approuvés par l’UE ou d’aliments pour animaux sur son territoire a été rejetée par le Parlement Européen en octobre 2015. Les députés s’inquiètent donc du fait que cette législation soit inapplicable ou qu’elle puisse conduire à la réintroduction de contrôles aux frontières entre les pays favorables et opposés aux OGM. La Commission Européenne a été appelé à préparer une nouvelle proposition.

Regardez aussi

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : sensibilisation des agriculteurs au Covid-19

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : sensibilisation des agriculteurs au Covid-19

Cette campagne de sensibilisation anti-Covid-19 a pour objectif de préserver la santé des travailleurs agricoles. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *