Accueil / Actualités / Actu Maroc / Le ministre de l’agriculture du Maroc défend l’ONSSA après les attaques de la Cour des comptes

Le ministre de l’agriculture du Maroc défend l’ONSSA après les attaques de la Cour des comptes

Le ministre de l’agriculture se positionne en défenseur de l’ONSSA après les attaques de la Cour des Comptes

Le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, a farouchement défendu le rendement de l’ONSSA après les attaques qu’il a subies suite au rapport de la Cour des comptes.

Lors d’une rencontre de la Commission du contrôle des finances à la Chambre des représentants, le ministre de l’agriculture du Maroc a indiqué que l’ONSSA était une institution très jeune qui souffre d’un manque de ressources humaines, exhortant les parlementaires à “la préserver”. Par ailleurs, s’agissant des défaillances relevées par le rapport de la Cour, Akhannouch a fait savoir que la problématique du contrôle des produits alimentaires réside dans la multiplication des intervenants. Un autre problème soulevé par le ministre, note que l’ONSSA n’a pas les prérogatives nécessaires pour “réprimer les contraventions”. Ainsi, il appelle au renforcement du rôle de l’Office en matière de contrôle.

Rappelons-le, l’ONSSA a procédé à 74.799 opérations de contrôle en 2019. Celles-ci ont concerné un total de plus de 13 millions tonnes de produits alimentaires, dont 17.641 tonnes détruites ou refoulées. Aussi, il a dressé 2.243 procès-verbaux d’infractions. En ce qui concerne l’octroi des autorisations, il a traité 3199 demandes au cours de l’année 2019. Ainsi, ces dernières ont abouti à la délivrance de 1157 nouvelles autorisations.

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *