AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / UE : Le Maroc était le 4ème plus grand fournisseur de melons en 2022
Melon - Photo : DR

UE : Le Maroc était le 4ème plus grand fournisseur de melons en 2022

Le Maroc était le 4ème plus grand fournisseur de melons à l’UE en 2022, avec 44,82 millions de kilos.

Le prix du melon marocain s’est vendu 43,56 % plus cher que le melon espagnol sur les marchés de l’Union européenne en 2022. Le prix moyen du melon marocain a été de 1,45 euros/kilo, soit le plus élevé des cinq principaux fournisseurs, et a augmenté de 34,25 % par rapport à l’année précédente. En revanche, le prix moyen du melon espagnol était de 1,01 euro le kilo, soit une augmentation de 32,89 % par rapport à l’année précédente.

En 2022, les ventes de melons espagnol en UE ont chuté de 15,9 % par rapport à l’année d’avant, soit 51,42 millions de kilos en moins. Les ventes de melon brésilien ont également diminué de 13,6 %, soit 23,73 millions de kilos en moins, tandis que celles du Maroc ont baissé de 12,41 %, soit 6,85 millions de kilos en moins. En général, les achats de melons par les États membres ont diminué de 9,67 % en 2022 par rapport à l’année précédente, avec un volume total de 765,51 millions de kilos, contre 847,47 millions de kilos en 2021, rapporte le site Hortoinfo.

L’Espagne reste le plus grand fournisseur de melons en volume dans l’UE, avec 271,85 millions de kilos vendus en 2022, représentant 35,51 % des melons achetés par l’UE. Le prix du melon espagnol a augmenté en 2022, ce qui a entraîné une augmentation de la valeur des ventes à 273,64 millions d’euros, soit une hausse de 11,94 % par rapport à 2021. Le Brésil est le deuxième fournisseur en volume avec 150,69 millions de kilos vendus, suivi des Pays-Bas avec 98,79 millions de kilos.

Selon la même source, le Maroc était le quatrième plus grand fournisseur de melons à l’UE en 2022, avec 44,82 millions de kilos, soit une baisse de 12,41 % par rapport à l’année précédente. Les ventes de melons marocains dans l’UE ont rapporté 65,22 millions d’euros, avec un prix moyen de 1,45 euro le kilo, soit 34,25 % de plus que le prix du melon espagnol. L’Italie, avec un volume de 43,58 millions de kilos vendus pour une valeur de 44,45 millions d’euros et un prix moyen de 1,02 euro le kilo, était le cinquième fournisseur de melons dans l’UE.

Partager

Regardez aussi

Le saviez-vous ? La diversification des cultures entraîne une amélioration de 50 % de la qualité de l’eau

Une équipe franco-néerlandaise de chercheurs a mené une étude approfondie pour évaluer l’impact de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.