Accueil / Actualités / Actu internationales / Maroc-UE : Un analyste américain ne comprend pas la position européenne
Accord Maroc-UE : la COMADER calme les ardeurs des agriculteurs espagnols

Maroc-UE : Un analyste américain ne comprend pas la position européenne

Décision du tribunal de l’UE: Prétendre que le polisario représente les Sahraouis est «cynique et hypocrite» (analyste américain)

Prétendre dans certains milieux en Europe que le « polisario » représente la voix des populations sahraouies est à la fois « cynique et hypocrite», a estimé l’analyste américain, Calvin Dark.

Commentant pour la MAP la décision en 1ère instance du Tribunal de l’Union européenne (UE) au sujet des accords agricole et de pêche avec le Maroc, l’expert en relations internationales a indiqué qu’il est « incroyablement cynique et hypocrite que le polisario fait croire faussement en Europe représenter la voix des Sahraouis ».

« C’est bien au Maroc que les Sahraouis ont une vraie voix et l’ont fait entendre librement lors des élections marocaines tenues il y a moins d’un mois», a rappelé M. Dark, un fin connaisseur du Maghreb.

Lors de ce triple scrutin législatif, régional et communal du 8 septembre, les populations des provinces du Sud se sont distinguées par le taux de participation le plus élevé du Royaume, soit plus de 65%, un score largement commenté comme une nouvelle confirmation, par les urnes, de l’attachement indéfectible des citoyens du Sahara à leur marocanité et à l’exercice de leur droit de gestion démocratique de leurs affaires locales, dans le cadre de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Maroc.

Interrogé, par ailleurs, sur la portée éventuelle du ce jugement sur le partenariat maroco-européen, l’expert américain, qui préside le centre d’études, RC Communications, à Washington, a relevé que c’est « un signe d’espoir pour toutes les parties que l’UE et le Maroc reconnaissent l’importance de leurs relations commerciales bilatérales et qu’ils se soient engagés à avancer – et non à reculer – dans ce partenariat ».

A l’issue de cette décision judiciaire, le Maroc et l’Union européenne ont affirmé, dans une déclaration conjointe, qu’ils resteront pleinement mobilisés pour continuer leur coopération bilatérale et unis pour défendre la sécurité juridique de leurs accords de partenariat.

MAP

Regardez aussi

Le Maroc élu au Conseil d'Administration du Programme Alimentaire Mondial

Rabat illuminée à l’occasion de la Journée mondiale de l’Alimentation.

Rabat illuminée à l’occasion de la Journée mondiale de l’Alimentation. Comme chaque année, L’Organisation des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *